Réforme du Bac S : l'avenir du Baccalauréat !

Réforme du Bac S : l'avenir du Baccalauréat !

24 janvier 2018 | digiSchool Bac S | 0 avis

Réforme du Bac S : l'avenir du Baccalauréat !

Comme promis, DigiSchool Bac S vous informe des réformes du Baccalauréat de 2021. Vous en avez forcément entendu parler, ce nouveau Bac entrera en vigueur dans 3 ans et comportera des modifications importantes comparé aux années précédentes. Heureusement digiSchool est la pour vous l’expliquer.

Une réforme progressive du Bac

La réforme du Bac a pour but d’aboutir en 2021 à un Baccalauréat entièrement remodelé visant à mieux préparer les lycéens aux exigences du supérieur. Elle serait ainsi mise en place dès la rentrée de Septembre 2018 pour la classe de Seconde, dès 2019 pour la classe de Première et dès 2020 pour la classe de Terminale. Les années seront découpées en semestre (comme à l’université) et non plus en trimestre.

Les élèves de seconde suivront un enseignement commun au premier semestre de la rentrée 2018 et ce n’est qu’au deuxième semestre qu’ils devront choisir un ou deux enseignements au choix afin de les spécialiser davantage.

Au terme de la classe de seconde, les élèves choisiront une « majeure » qui comprend deux disciplines ainsi que deux à trois disciplines « mineures ». Il s’agirait d’un enseignement en plus de leur « tronc commun », un genre de “spécialité”, qui leur permettra d’orienter leur diplôme (ex : Scientifique, Économique, …).

Le contenu du Bac largement redéfini

Sujet d’actualité important, le Baccalauréat fait toujours autant parler de lui. Le chemin d’accès aux études supérieures passe nécessairement par l’acquisition du fameux diplôme du Baccalauréat. Connu jusqu’ici pour contenir une épreuve écrite par matière (plus d’une dizaine actuellement), l’examen Napoléonien va être entièrement repensé de manière à ne contenir plus que 4 épreuvesdeux épreuves écrites et deux épreuves orales.

Les épreuves anticipées de Français seront maintenues. En terminale en revanche, l’évaluation écrite du Bac va être repensée afin de permettre une intégration des résultats de ces épreuves à la nouvelle plateforme mise en place en 2018 : Parcoursup. Ces évaluations en question se dérouleront en deux parties et de la manière suivante :

  • Deux écrits concernant les deux disciplines de la « majeure » choisie par l’élève qui se dérouleront juste après les vacances de Pâques
  • Une épreuve de philosophie et un grand oral inspiré du “colloquio” italien se tiendra quant à elle au mois de juin.

La semaine d’examen disparaitra donc pour laisser place au grand oral du Bac qui durera environ une demi-heure. L’évaluation portera sur une discipline du tronc commun et une discipline de la majeure, et sera présenté devant un jury de trois personnes : deux professeurs du lycée (un professeur et un intervenant type CPE ou Directeur, le jury n’est pas encore défini) et une personne extérieure. Le total de ces épreuves écrites et orales comptera pour 60% du résultat final.

Cette nouvelle réforme du Bac signe donc la fin du rattrapage pour les bacheliers.

Un contrôle continu plus important

Les matières n’étant pas présentes lors des écrits et des oraux finaux seront évaluées au cours de l’année dans le contrôle continu, beaucoup plus valorisé, et comptera pour 40% de la note finale de façon à mieux valoriser le travail des élèves au long de l’année.

Donne ton avis !

Vous devez être membre de digiSchool bac S

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?