Tout ce qu'il faut savoir sur l'épreuve de philosophie au Bac S

Tout ce qu'il faut savoir sur l'épreuve de philosophie au Bac S

L’épreuve de Philosophie est souvent la plus redoutée car elle est la plus “littéraire” après le Français et nécessite d’avoir de la réflexion. C’est la première épreuve que vous aurez au Bac 2016 alors profitez-en pour briller dès le début et vous en débarrasser !

8 janvier 2014 | digiSchool Bac S | 0 avis

Tout ce qu'il faut savoir sur l'épreuve de philosophie au Bac S

L’épreuve de Philosophie

L’épreuve de Philosophie compte comme coefficient 3, ce n’est donc pas le plus bas coefficient et elle peut être utile pour rattraper des points. L’épreuve dure 4 heures et est donc aussi longue que votre épreuve de mathématiques ! Cela veut dire qu’il faut pouvoir rendre un travail qui aura nécessité de la réflexion.
Le jour de l’examen, vous aurez 3 sujets proposés, vous devrez en choisir 1 au choix : une dissertation ou une explication de texte. Beaucoup d’élèves ont une préférence pour le commentaire de texte, rassurés par la présence d’un support. Cependant, prendre une dissertation peut être à votre avantage car peu auront eu le courage de la prendre et les correcteurs apprécieront votre effort.
Selon nos recherches, les sujets probables qui tomberaient au bac S concerneraient:

  • le Désir
  • la Vérité
  • la Liberté
  • l’État et la Société
  • le Devoir et le Bonheur

Cependant, il ne faut pas négliger lors des révisions les autres notions vues en classe ! Il ne s’agit là que de probabilités.

Pendant l’épreuve, avant de vous décider pour une dissertation ou une explication de texte, lisez attentivement tous les sujets proposés avant de faire votre choix !

Tous les sujets probables en philosophie au Bac S

La dissertation en Philosophie: quelques conseils

Vous avez choisi de traiter une des deux dissertations proposées par le sujet. Voici quelques conseils pour faire une bonne dissertation et se démarquer des autres candidats:

  • Utilisez impérativement un brouillon. En Philosophie, les idées doivent s’enchaîner logiquement et rien ne doit être laissé au hasard. Au brouillon, notez vos premières impressions, des notions qui vous seront utiles, voire des définitions que vous avez apprises par cœur, ainsi que des noms d’auteurs. Cela vous permettra d’y voir plus clair sur les notions qui vous seront utiles
  • Toujours au brouillon, écrivez votre plan détaillé; il faut que cela soit très clair dans votre tête et que les parties s’enchaînent d’une manière logique et claire.
  • L’introduction est la clé de votre dissertation car elle montre que vous avez compris le sujet et que vous avez une bonne capacité d’analyse du sujet. Par dessus tout, c’est votre introduction qui présente votre problématique et votre plan. C’est pourquoi il est fortement recommandé de coucher au brouillon l’intégralité de votre introduction avant d’écrire au propre le reste de votre dissertation.
  • Soignez vos transitions entre les parties: ce sont des repères clés qui retiendront l’attention des correcteurs. Vous pouvez les écrire avant au brouillon.
  • Ne bâclez pas la conclusion qui est le point final de votre travail: il serait dommage de la négliger alors que c’est la dernière impression qu’aura le correcteur sur votre copie. Autant qu’elle soit bonne. Comme l’introduction, il est conseillé de l’écrire dans son intégralité au brouillon avant de la recopier.
  • L’étape de la relecture ne doit pas être facultative ! L’orthographe est un élément essentiel d’une bonne copie. Ne pas y faire attention peut vous nuire. Gardez donc 10 minutes avant la fin de l’épreuve pour vous relire en intégralité.

L’explication de texte en Philosophie

L’explication de texte paraît plus simple aux premiers abords car l’élève s’appuie tout au long de l’épreuve sur le texte fourni. Attention pourtant à ne pas se reposer sur ses lauriers et négliger cet exercice qui demande autant d’effort que la dissertation.

  • Lire le texte très attentivement et plusieurs fois. Réservez la première lecture pour vous. Pendant la seconde lecture, prenez un crayon de papier et soulignez les mots qui vous semblent essentiels. Pour la troisième lecture, notez déjà des idées au brouillon. C’est essentiel pour avoir bien en tête le texte et ses premiers enjeux.
  • Après ces lectures nécessaires, pensez aux notions vues en classe et notez-les en brouillon. Notez aussi des définitions qui vous seront utiles, le nom d’auteurs aussi que vous convoquerez pendant votre explication de texte. Il s’agit ici d’étoffer ici votre commentaire.
  • Une explication de texte étant linéaire, n’oubliez pas de définir les différents mouvements du texte: présentation de la thèse de l’auteur, ses arguments, ses exemples, voire ses contre-exemple etc. Vous aurez autant de parties que le texte en a.
  • Dans votre conclusion, vous pouvez vous distancer des propos de l’auteur. Ne négligez pas la conclusion qui sera la dernière impression qu’aura le correcteur de votre copie !
  • Enfin, pensez à ne pas paraphraser l’auteur. Cela donnera l’impression que vous ne faites que recopier le texte et ce n’est pas bon. Même si vous pouvez rajouter des notions vues en cours, veillez à ne pas s’éloigner du texte et du sujet.
  • Donne ton avis !

    Veuillez répondre à la question suivante :


    Chaque semaine recevez des conseils de révisions de la part de votre
    coach bac !

    Recevoir
    Communauté au top !

    Révise ton BAC
    Contenus en illimité

    Inscription gratuite

    Accès gratuit à bac-s.net pour préparer le bac !

    Vous devez être membre de digiSchool bac S

    Pas encore inscrit ?

    Ou identifiez-vous :

    Mot de passe oublié ?