Médecine : quelle formation ?

Médecine : quelle formation ?

26 janvier 2010 | digiSchool Bac S | 0 avis

Neuf années sont nécessaires à la formation d’un médecin généraliste avant de prononcer le serment d’Hippocrate. Les études de médecine sont organisées en trois cycles, qui s’ouvrent sur le diplôme d’Etat de docteur en médecine générale, délivré après la soutenance d’une thèse. Pour un médecin spécialiste, au moins 10 ans d’études sont nécessaires.

Médecin : la formation

Premier cycle d’études médicales

Les études de médecine se déroulent après le bac; le bac scientifique est en effet recommandé mais pas obligatoire pour suivre des études de médecine. Le PCEM (Premier Cycle d’Etudes Medicales) dure deux ans. Il débute par la première année commune aux études médicales, odontologiques et de sage-femme. L’enseignement porte obligatoirement sur la physique et la biophysique, la chimie, la biochimie et la biologie moléculaire, la biologie cellulaire. La deuxième année de médecine comporte un stage infirmier obligatoire et non-rémunéré d’une durée de quatre semaines, à plein temps. Il a lieu pendant les vacances précédant la rentrée des étudiants admis en deuxième année de médecine ou d’odontologie.

Deuxieme cycle d’études médicales

En quatre ans, l’étudiant reçoit une formation théorique et pratique sur les différentes pathologies segmentées en modules : modules transversaux ou modules d’organe. Ces modules sont le programme officiel de l’examen classant national, et comprennent une liste d’items numérotés qui correspondent soit à des pathologies soit à des situations cliniques ou thérapeutiques. De plus il est formé de ce qu’on appelle traditionnellement l’externat sur les 3 dernières années du DCEM (Deuxième Cycle d’Etudes Medicales). L’étudiant, sous la responsabilité d’un interne ou d’un senior, apprend à reconnaître les différents signes d’une maladie. Il n’a pas à ce stade de responsabilité thérapeutique, ni le droit de prescrire. L’étudiant de médecine est cependant responsable de ses actes. A la fin de la quatrième année a lieu une épreuve.

Troisième cycle d’études médicales

Le choix de la spécialité et/ou de la région où l’étudiant effectuera son internat dépend de ses résultats et de son rang de classement lors des épreuves nationales classantes (ENC) à la fin de la 6e année de médecine (DCEM4).

Il existe 11 filières et envions 5 700 postes disponibles.

  • Médecine générale : 3 200 postes
  • Spécialités médicales : 885 postes
  • Spécialités chirurgicales : 550 postes
  • Psychiatrie : 280 postes
  • Anesthésie-réanimation : 260 postes
  • Pédiatrie : 200 postes
  • Gynécologie-obstétrique : 155 postes
  • Santé publique : 60 postes
  • Biologie médicale ; 40 postes
  • Médecine du travail 54 postes
  • Gynécologie médicale : 20 postes

Bien qu’il ait le statut d’étudiant et qu’il ait une tutelle, l’interne en médecine est déjà un professionnel autonome, puisqu’il peut prescrire et effectuer des remplacements dans des cabinets libéraux. L’internat de médecine générale dure 3 ans, celui de médecine spécialisée quatre ans ou plus.

La thèse est soutenue à la fin de l’internat. Elle débouche sur le diplôme d’État de docteur en médecine.

Alors ? Une petite envie de jouer à Grey’s Anatomie ou à Scrubs ? ;-)

D’autres articles pour le bac S

Voici quelques articles pour vous aider durant votre bac S:

Méthode pour retenir ses cours

Ecole de commerce après le bac S

Donne ton avis !

Veuillez répondre à la question suivante :


Vous devez être membre de digiSchool bac S

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?