Faire une école de commerce après le bac S

Faire une école de commerce après le bac S

Pour les sortants de S, il existe plusieurs façons d’intégrer une école de commerce : après une classe prépa, directement après le bac, ou, par le biais des admissions parallèles, avec un bac+ 2 à 5.

10 juillet 2011 | digiSchool Bac S | 0 avis

 

Bac S - la prépa : la voie royale vers les grandes écoles de commerce

La prépa, qu’est-ce que c’est ?

3 % des S s’inscrivent en prépas économiques : l’option scientifique leur est réservée. Un programme très exigeant et polyvalent : les maths (9 heures/semaine : algèbre, analyse, statistique et probabilités, initiation à la programmation informatique…), mais aussi 2 langues vivantes (dont l’anglais, 3h chacune), culture et sciences humaines (6h), histoire-géographie (6 h), initiation aux sciences économiques (1 h). Et même 2 h de sport !

La prépa, quel profil ?

Cours, concours blancs et « colles » (interrogations orales hebdomadaires par petits groupes) se succèdent à un rythme effréné. C’est pourquoi, pour « tenir » les 2, voire 3 ans de la prépa, il ne suffit pas d’être un très bon élève de S. Il faut aussi faire preuve de qualités d’endurance, de travail et de résistance au stress. En ligne de mire : l’intégration des grandes ESC.

La prépa, comment s’inscrire ?

L’inscription en prépa se fait entre janvier et mars de l’année de terminale, par le biais de la procédure www. admission-postbac.com. Jusqu’à 12 choix sont possibles. Pour chaque vœu exprimé, fournir une fiche comportant notes et appréciations des professeurs. Propositions d’admission post-bac en juin. Admission définitive subordonnée à l’obtention du bac.

 

 

Bac S : les concours pour intégrer une école de commerce après une prépa

La banque commune d’épreuves écrites pour le haut enseignement commercial (BCE). 31 écoles (25 ESC membres et 6 autres établissements utilisant les épreuves). Certaines écoles parmi lesquelles les plus prestigieuses, comme HEC Paris, ESSEC, ESCP-Europe, EM-Lyon et EDHEC possèdent leurs propres épreuves. D’autres écoles y ont aussi des épreuves groupées (banque ESC). Coefficients variables selon les écoles. Après les écrits, oraux spécifiques dans chaque école où l’on est admissible. Les bacheliers S y trustent chaque année la plus grande partie des places offertes.

www.concours-bce.com

Ecricome. 6 écoles : BEM-Bordeaux Management School, Euromed Management, ICN Business School, Reims Management School, Rouen Business School et l’ESC Tours-Poitiers (ESCEM). Epreuves communes avec coefficients différents pour chaque école. Pour les admissibles, oraux de langue et entretien dans chaque établissement.

www.ecricome.org

 

 

Bac S : une école de commerce post bac

Certaines écoles visées à bac+ 5 (EBS, EDC, ESG Management School et IPAG) organisent leur propre concours, avec une admission en 1ère année subordonnée à l’obtention du bac. Plusieurs sessions, allant généralement d’avril à juin, voire à septembre. Si les inscriptions débutent en janvier-février, on peut parfois s’inscrire jusqu’à quelques jours avant le concours. La plupart des écoles post-bac se sont regroupées à travers des banques d’épreuves communes :

Les écoles en 3 ans après le bac

  • Concours Bachelor EGC. 28 écoles dans toute la France. Des écoles de commerce implantées dans le tissu local, avec des enseignements très pratiques. www.bachelor-egc.fr
  • Concours Atout+3 : Il rassemble 11 écoles (ADVANCIA-NEGOCIA Paris, École Atlantique de Commerce - Nantes, EM Normandie, EM Strasbourg, ESC Bretagne-Brest, ESC Dijon, Grenoble EM, ESC Clermont, ESC Pau, Sup de Co La Rochelle, ISAM Amiens). www.concours-atoutplus3.com
  • Concours Ecristart : Concours commun à 6 écoles partenaires de la banque Ecricome : SUP’TG Bordeaux et Reims, PMF Euromed Management, SUP’EST ICN Business School, Bachelor Commerce / ISPP Rouen Business School, ESCEM Bachelor, ESCEM Ecole de Management. www.ecristart.com

Bacs S : les écoles de commerce à bac+ 4 ou 5

  • Concours SESAME : 7 écoles à vocation internationale. Visées à bac +4 : CESEM Reims, CeseMed Marseille, EPSCI (groupe ESSEC), IFI (Rouen). Visées à bac+ 5 : ESCE Paris, EBP International Bordeaux, Ecole de Management de Normandie).  www.concours-sesame.net
  • Concours PASS. 5 écoles à bac+4 : l’ESPEME Lille et Nice (Groupe EDHEC), MBA Institut (Paris) et ECE (Bordeaux et Lyon, Groupe INSEEC). www.concours-pass.com
  • Concours TEAM. 4 écoles à bac+4 ou 5 : ESAM (Paris et Lyon), ICD (Paris et Toulouse), IDRAC (Lyon) et ISTEC (Paris). www.concours-team.net
  • Concours Prism : les 7 écoles du Groupe ISEG (Paris, Bordeaux, Lille, Lyon, Nantes, Strasbourg et Toulouse, toutes à bac+5). En 2009, 49 % des admis étaient issus d’ES. www.concours-prism.com
  • Concours Keys : programmes Bachelor de 2 écoles internationales visées à bac +4 : IECG (La Rochelle et Chambéry) et Mercure International Business Academy (Groupe ESICAD). www.concours-keys.fr
  • La banque Accès. 3 écoles à bac+5 : ESSCA (Angers et Paris), IESEG (Lille et Paris) et ESDES (Lyon), toutes membres de la Conférence des grandes écoles. www.concours-acces.com

 

Bac S : une école de commerce par la voie des admissions parallèles

Après un bac+2 (L2, BTS, DUT, pour une entrée en 1ère année), ou un bac + 3 ou plus (entrée directe en 2ème année) :

  • Les Concours Tremplin (Tremplin 1 à bac +2 et Tremplin 2 à bac +3) : les 6 écoles du réseau Ecricome. En 2009, Tremplin 2 ouvrait 700 places aux bac +3 ou plus.
  • Les Concours Passerelle (Passerelle 1 à bac +2 et Passerelle 2 à bac +3) : 18 établissements (principalement des ESC). 3 172 candidats en 2010 pour Passerelle 2, pour 1 292 places offertes.
  • Concours sur titres après un bac +3 ou 4 : le CAD (concours d’admission directe). Banque commune d’épreuves permettant d’intégrer la 1ère année du cycle master (2ème année) de HEC, ESCP-EAP et de 8 ESC de province. Concours très sélectif, mais ouvert aux diplômés de niveau bac +3 et plus. www.dac-concours.net

 

 

Bac S : Débouchés après une école de commerce

Ils sont innombrables, et fonction de l’option suivie en deuxième cycle de l’école, mais aussi de sa renommée et de la durée des études. Après une école à bac+3, comme les Bachelors par exemple, les débouchés les plus nombreux se situent dans la vente (chef de rayon, commercial export, technico-commercial…). Les diplômés de ces écoles, ou de petites ESC de province, pourront aussi travailler dans les métiers de la finance et de la comptabilité, ainsi que dans le marketing et la promotion des ventes.

Plus la taille de l’école est conséquente, plus l’éventail des métiers s’élargit : gestion d’entreprise (grande distribution, banque, assurance, informatique…), mais aussi ressources humaines… Sans parler des métiers de l’information et de la communication, où ces diplômés excellent souvent aussi ! Plus l’école est prestigieuse, aussi, plus le salaire moyen à l’embauche s’élève. Selon la CGE , le salaire moyen de sortie des grandes écoles de management (promo 2009) était de 32 540 € (hors primes) et de 35.882 €avec primes.

Donne ton avis !

Veuillez répondre à la question suivante :


Chaque semaine recevez des conseils de révisions de la part de votre
coach bac !

Recevoir
Communauté au top !

Révise ton BAC
Contenus en illimité

Inscription gratuite

Accès gratuit à bac-s.net pour préparer le bac !

Vous devez être membre de digiSchool bac S

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?