Faire un Master après le Bac S

Faire un Master après le Bac S

Une fois validée leur L3, la plupart des anciens bacheliers S choisissent de poursuivre en master : des études diversifiées et pointues qui les mèneront, en deux ans, au niveau bac+5.

12 juillet 2011 | digiSchool Bac S | 0 avis

Faire un Master après le Bac S

 

Après le Bac S - Master après une L3 scientifique

Que ce soit en master pro ou recherche, l’université propose des spécialisations pointues et/ou professionnalisées et variées aux titulaires d’une L3 scientifique (généraliste ou licence pro). Ils sont plus de 70% à poursuivre dans cette voie.

 

Master après une licence de mathématiques (Bac S)

Cette licence permet l’accès à des masters en mathématiques et applications, ingénierie mathématique, algorithmique, arithmétique et algèbre, sciences actuarielles et financières, analyse économique, statistique, optimisation et théorie des jeux…

 

Bac S : master après une licence de physique

Cette licence ouvre les portes de masters en physique fondamentale et appliquée, énergétique physique, nanotechnologies, physique médicale, physique et sciences pour l’ingénieur, physique et sciences de la matière…

 

Master après une licence de chimie (Bac S)

Cette licence débouche sur des masters en bio informatique, analyses chimiques et biologiques, chimie organique et chimie du vivant, biologie moléculaire et cellulaire…

 

Master après une licence STPI (sciences et technologies pour l’ingénieur)

Du fait du fort contenu pratique de la licence STPI, les diplômés de STPI peuvent s’insérer directement dans la vie active dès L3. S’ils préfèrent poursuivre en master, ils ont accès à une large diversité de choix, à l’image de la pluridisciplinarité de la filière. Masters en ingénierie électrique, en électronique, en génie mécanique, en automatique industrielle… Débouchés nombreux (télécommunications, robotique, informatique, énergies renouvelables…).

 

 

Bac S : master après une licence STU (sciences de la Terre et de l’Univers)

Un domaine où la poursuite jusqu’à bac +5 s’impose pour trouver des débouchés intéressants. Masters en géosciences, géophysique, géologie-géochimie, hydrologie, ou environnement.

 

Bac S : master après une licence SV (sciences de la vie)

Cette licence permet l’accès à des masters en biologie cellulaire et physiologie, biologie des organismes, biotechnologies, bio-informatique et bio-statistiques, biochimie, environnement… Des diplômes conduisant aux métiers de la recherche, d’ingénieur, de cadre technique…

 

Bac S : master après une licence SM (sciences des matériaux)

Au terme de cette licence, masters en génie des systèmes et procédés, mécanique, technologie mécanique, technologie industrielle, sciences et technologies pour l’ingénieur, sciences physiques…

 

Master après une licence informatique

Les titulaires de la licence peuvent opter pour un master d’informatique (pro ou recherche) ou vers un master pluridisciplinaire, en fonction des mineures suivies au cours de leur cursus. Autres filières à explorer, pour ceux qui cherchent à se forger une double compétence : les masters MIAGE (Méthodes informatiques appliquées à la gestion des entreprises).

 

Bac S : master après une licence MASS ou MISASHS

Masters MASS (Mathématiques appliquées et sciences sociales) / MISASHS (Mathématiques, informatique et statistiques appliquées aux sciences humaines et sociales), modélisation et sciences sociales, MIAGE, sociologie, sciences cognitives, sciences de l’éducation, mathématiques, économie, ressources humaines, informatique…

 

Master après une licence STAPS

Les masters recherche STAPS (Sciences et techniques des activités physiques et sportives) donnent une formation pointue sur les plans de la performance motrice, de l’entraînement et de la physiologie. Les masters pro portent souvent sur le management sportif, le tourisme et les loisirs, la culture sportive. Le tout vers des emplois de cadres en clubs ou au sein de fédérations sportives, de collectivités territoriales ou d’entreprises spécialisées.

 

 

Bac S - Des 2ème et 3ème cycles souvent en écoles d’ingénieurs

Les titulaires d’une L3 scientifique sont également nombreux à présenter les concours des écoles d’ingénieurs en admission parallèle à bac+2/3 (pour une entrée directe en 2ème année) ou à tenter les admissions sur titre, avec un master 1 ou 2 (pour une entrée directe en 3ème année). Voir Les concours pour intégrer une école d’ingénieurs à bac+2/3.

Donne ton avis !

Veuillez répondre à la question suivante :


Vous devez être membre de digiSchool bac S

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?