Le sport en altitude - TPE - Première S

Le sport en altitude - TPE - Première S

Loric, Félix et Marc vous proposent leur TPE de 1ère S sur le sport en altitude. Ce TPE mêle SVT, Physique Chimie, et EPS.

Ils répondront à la problématique suivante : Le stage en altitude est-il un réel moyen pour améliorer ses performances ?

Consultez gratuitement leur TPE de 1ère S sur le sport en altitude !

Le sport en altitude - TPE - Première S

Le contenu du document



Qu’est-ce que l’altitude

L’altitude se traduit par une baisse de la pression atmosphérique, plus l’on monte en altitude plus la pression baisse.

A une certaine altitude la pression peut être différente en fonction des saisons, en été la pression est plus élevé qu’en  hiver, ceci est due aux températures et aux cumulus. Pour comprendre comment  cela fonctionne il faut partir de basse altitude. A basse altitude les molécules de dioxygène ‘’O2’’ sont toutes petites ce qui va nous permettre d’absorber beaucoup de dioxygène. Plus on monte plus la molécule de dioxygène prend de la place. Elle va grossir mais ne va pas contenir plus dioxygène, donc plus on monte moins on absorbera d’O2.

Téléchargez pour lire la suite !


Influence de l’altitude sur le corps humain

Sous l’influence de l’altitude le corps humain réagit au phénomène d’hypoxémie, diminution de la quantité de dioxygène transportée dans le sang. On parle d’hypoxémie lorsque la pression partielle d’O2 chute en dessous de PaO2 < 80 mmHg.

Téléchargez pour lire la suite !


Expérience

Résentation de l’expérience: Le Test de COOPER

Nous cherchons à savoir si un stage sportif en altitude permet d’augmenter ses performances, dont la VO2max .

Le matériel nécessaire pour réaliser cette expérience est un chronomètre et une piste d’athlétisme et la possibilité d’aller en altitude une semaine minimum  .

Le protocole à suivre ici est, effectuer un test de Cooper qui consiste à courir 12 minutes et de parcourir le plus de distance possible. Ensuite, le cobaye est parti en altitude (1500m) faire un stage de ski de fond durant 1 semaine. Au retour de ce stage, le test de Cooper est de nouveau effectué. Après deux semaines passées à basse altitude, le test est effectué une troisième fois. Nous calculons la VO2max par la formule suivante : (Distance parcourue (en m)-504.9)/44.73

Téléchargez pour lire la suite !


Conclusion

Suite à nos recherches et à notre rencontre avec Julien Laurent, chercheur à l’hôpital Sud de Grenoble. Nous avons pu voir qu’il n’est pas possible d’établir une corrélation directe entre les stages sportifs en altitude (à plus de 2500 m) et une augmentation des performances. Cela dépend de chacun et donc une interdividualité, chacun ne réagit pas de la même manière à l’hypoxie. Pour certaines personnes ces stages vont augmenter les performances et pour d’autres non. De nos jours, les équipes nationales ou clubs partent en altitude pour souder le groupe et s’écarter de leurs quotidiens. Mais un nouveau type d’entrainement, dans un caisson humide à une température de 35°C permet  d’augmenter de manière plus efficace la VO2 max et les performances.

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac S le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac S

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac S

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?