Les causes de la crise K-T

Les causes de la crise K-T

Ce document est un résumé gratuit de SVT sur les causes de la crise K-T. Cette fiche est un bilan qui vous permettra de réviser les grandes notions de ce phénomène. N'hésitez pas à partager ce document avec vos camarades.

Les causes de la crise K-T

Le contenu du document


La fin du crétacé, il y a 65 millions d'années, est une époque caractérisée par un renouvellement important des espèces vivantes. Cette crise biologique a été la cause de la disparition des dinosaures qui a libéré des niches écologiques nécessaires à la radiation évolutive des mammifères, et donc à l'apparition de l'Homme sur Terre.
Quels sont les traces visibles sur terre de cette crise, et quelle en est la cause ?

 

I/Les marqueurs géologiques de la crise.

La limite crétacé-tertiaire est marquée dans le monde entier par une mince couche d'argile sombre intercalée entre les sédiments riches en carbonates du crétacé et les dépôts marno-calcaires du Paléogène. Cette argile présente des particularités remarquables :
Une concentration importante en iridium, élément chimique très rare sur Terre mais abondant dans les météorites et dans certains magmas (il est 10000 fois plus concentré dans les météorites pierreuses que dans les roches de la croute terrestre). Leur observation dans plus de 100 sites océaniques.
Des grains de quartz choqués dont les fines striations entrecroisées témoignent de profondes modifications de la structure cristalline sous l'effet d'un choc très intense.
Des sphérules de verres aux formes étranges et présentant tous les caractères d'un verre d'impact météorique, entourés d'argiles d'altération.
Des magnétites nickélifères très abondantes à la base de la couche d'argile. Elles sont normalement absentes de la Terre, et sont interprétées comme les indices de la fusion d'une météorite traversant l'atmosphère à grande vitesse.
De plus, dans la plupart des sites, le passage crétacé-tertiaire par une importante chute du taux de carbonates présents dans les sédiments. Les carbonates des sédiments marins sont d'origine biologique. Cette brutale baisse indique une disparition soudaine de beaucoup d'organismes marins producteurs de carbonates.

 

II/ Les deux causes possibles de la crise.

Deux scenarios sont envisages : un episode volcanique gigantesque ou un impact meteoritique enorme.


Les eruptions volcaniques.

Des eruptions de longue duree et de grande ampleur peuvent avoir des consequences majeures sur l'environnement suite a l¡¦injection dans la haute atmosphere de poussieres, de gaz a effet de serre et d'aerosols acides. On pourrait donc penser que la crise du cretace-tertiaire aurait ete causee par une eruption paroxystique. Les trapps du Deccan en Inde ont justement ete datees de cette periode. Leur superficie represente deux fois celle de la France. Leur epaisseur atteint 2400 metres. Ils se sont formes quand l¡¦Inde etait au dessus du point chaud situe aujourd'hui sous l'ile de la Reunion. Ce volcanisme d'une intensite extreme et d'une duree considerable, ne presente aucun equivalent aujourd'hui.


La chute d'un asteroide.


La chute d¡¦un asteroide de grande taille (10 km de diametre), il y a 65 millions d¡¦annees, est solidement etaye par de nombreux arguments.
La haute teneur en iridium : les concentrations mesurees ne peuvent pas s¡¦expliquer par la seule activite volcanique.
Les quartzs choques caracteristiques d'un metamorphisme d'impact.
Les magnetites nickeliferes dont le seul mecanisme connu de formation est la chute d¡¦une meteorite.
Un cratere d'impact, date de cette meme periode par la methode 40K/40Ar, a ete identifie dans la peninsule du Yucatan, au Mexique. Les scientifiques estiment que cette structure en anneau de 250 a 300 kilometres de diametre a ete causee par un bolide de 10 kilometre de diametre percutant la Terre a 20 km/s (72000 km/h).

 

III/ Couplage d'événements biologiques et géologiques.

De nombreux indices mettent en évidence que des extinctions de masses ont affectés la biosphère au passage crétacé tertiaire. Il est également indéniable que la même époque a connu de grands événements géologiques (volcanisme majeur du Deccan et chute d'une météorite dans le golf du Mexique). Il est évident que les événements en questions sont très liés, et que les crises géologiques sont causes des crises biologiques.
Cependant, il est très peu vraisemblable qu'un de ces éléments ai pu à lui seul être responsable de la crise biologique dans son ensemble. Aucune cause n'a pu être assez puissante pour provoqué une extinction si massive. C'est donc la conjonction de plusieurs événements néfastes qui serait à l'origine de la crise. Et rien n'indique que les deux événements cités plus hauts soient les deux seuls en cause. Une régression marine de grande ampleur et un refroidissement climatique important ont d'ailleurs pu être mis en évidence à la même période.

 

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac S le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac S

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac S

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?