Du sexe génétique au sexe phénotypique

Du sexe génétique au sexe phénotypique

Dans le groupe des vertébrés, chez les mammifères placentaires, la reproduction sexuée (méiose et fécondation) se caractérise par l’apparition de la viviparité. Chez les mammifères, l’appareil sexuel est situé sur la partie postérieure du tronc. Il est constitué de gonades (glandes productrices de gamètes : testicules et ovaires), de voies génitales (spermiductes et oviductes : utérus et vagin) et parfois de glandes annexes comme la prostate et les vésicules séminaires chez
l’homme.

Du sexe génétique au sexe phénotypique

Le contenu du document

  • La mise en place des structures sexuelles
    indifférenciées.
  • L’établissement du sexe gonadique
  • Du sexe gonadique au sexe phénotypique différencié
  • La puberté, acquisition de la fonctionnalité des
    appareils sexuels
Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac S le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac S

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac S

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?