Acceptez-vous de recevoir des notifications afin de bien préparer votre bac s ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui
Régulation de la glycémie, stockage du glucose - Spé SVT - Terminale S

Régulation de la glycémie, stockage du glucose - Spé SVT - Terminale S

Cette fiche de révision de notre professeur M. Benistant porte sur le cours traitant de la régulation de glycémie et du stockage du glucose au programme de la séquence sur la glycémie et le diabète en enseignement de spécialité SVT en terminale...

Document rédigé par un prof Régulation de la glycémie, stockage du glucose - Spé SVT - Terminale S

Quiz de Spé SVT :

La contraction d’un muscle squelettique fait suite à son excitation par :

  • A.Une décharge sanguine
  • B.Une motoneurone
  • C.Des protéines
  • D.Une décharge électrique
Répondre aux 10 questions Voir tous les Quiz de Spé SVT

Le contenu du document

Cette fiche de révision de notre professeur M. Benistant porte sur le cours traitant de la régulation de glycémie et du stockage du glucose au programme de la séquence sur la glycémie et le diabète en enseignement de spécialité SVT en terminale Scientifique. 

 

Exclu digiSchool ! En complément de sa fiche de révision, M. Benistant, professeur de SVT te propose ses explications sur la régulation de la glycémie en vidéo !

 

 

I - Introduction

La glycémie est mesurée par la quantité de glucose par litre de sang. Comme montré dans la figure 1, cette glycémie est comprise entre 0.9 et 1.1 g.L -1. Il existe donc un système de régulation poussée permettant de maintenir une glycémie constante alors que l'apport et l'utilisation glucidique n'est pas constante au cours de la journée (activité physique, repas ect...). Premièrement, il existe un système de stockage et de synthèse de glucose dans le corps supporté par les organes suivant : le foie, les muscles et le tissu adipeux. Ces organes sont les organes effecteurs de la régulation glycémique. Enfin il existe un système de régulation endocrinien (hormonale) de cette glycémie supporté par le pancréas.
Figure 1. Evolution de la glycémie chez deux sujets sains. En abscisse : Temps en heure. En ordonné : Glycémie en g.L -1

II - Organe effecteur

1 - Le foie : Glycogène et néoglucogenèse

Le foie tient une place centrale dans le métabolisme du corps Humain. Le foie stocke le glucose sous forme de glycogène ce qui permet une libération sur demande de glucose. Cette capacité hépatique a été révélée par la célèbre expérience du foie lavée de Claude Bernard au 19 ème siècle.
Ce dernier pris un chien adulte qui, depuis plusieurs jours, était nourri uniquement de viande (pas d'apport glucidique). Il tua le chien et pris son foie pour le laver afin d'enlever toute trace de glucose. Une fois le lavage répété, il le laissa à température ambiante durant 24h. Une fois le délai écoulé il observa une réapparition de glucose au niveau du foie lavé. Cette expérience permis de mettre en évidence la capacité du foie à restituer du glucose après de longue période.
La révélation des mécanismes moléculaires à l'œuvre lors de la restitution du glucose fut montrée plus tard. Le foie est un organe qui va stocker le glucose (C 6H 12O 6) libre dans le sang sous forme de glycogène (C 6H 10O 5) lorsque le taux de glucose est élevé c'est la glycogénogenèse. Cette réaction est catalysée par la Glycogène synthétase :
n C 6H 12O 6 -> (C 6H 10O 5)n + H 2O
Lorsque le taux de glucose diminue, le foie est capable de restituer le glucose, c'est la glycogénolyse observé par Claude Bernard. Cette réaction est catalysée par la Glycogène phosphorylase :
nC 6H 12O 6 <- (C 6H 10O 5)n + H 2O

2 - Les muscles et le tissu adipeux

Les muscles et le tissu adipeux sont aussi impliqués dans le stockage et la synthèse de glucose. Les muscles possèdent une activité de glycogénogenèse et de glycogénolyse similaire à celle du foie mais de magnitude bien inférieure. En effet il y a entre 15 et 50g de glycogène par kilos de foie pour seulement 1 à 10g par kilos de muscle. Le glycogène musculaire joue principalement le rôle de substrat énergétique lors d'un effort physique intense et court.
Le rôle majeur du tissu adipeux est de stocker les acides gras. Lorsque le foie et les muscles ont stocké le maximum de glucose sous forme de glycogène, le tissu adipeux prend le relai. En effet ce dernier va stocker des triglycérides synthétisés à partir de glucose c'est la lipogenèse. Nous pouvons donc grossir par excès d'apport glucidique. A l'inverse lorsque les stocks de glycogène hépatique et musculaire sont épuisés, le tissu adipeux est capable de transformer les triglycérides en glycérol et acides gras qui vont être transformés en glucose par les hépatocytes, c'est la néoglucogenèse. Le tissu adipeux a donc un rôle de stockage indirect du glucose qui fait relais au stockage sous forme de glycogène.
Figure 2. Résumé du stockage du glucose dans le corps Humain.






III - Conclusion

Pour résumer, le glucose stocké dans le corps peut l'être sous forme de glycogène grâce à la glycogénogenèse hépatique et musculaire ou à la lipogenèse. Ces stocks peuvent être retransformés en glucose, c'est la glycogénolyse et la néoglucogenèse.
Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac S le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Chaque semaine recevez des conseils de révisions de la part de votre
coach bac !

Recevoir

Nos infos récentes du Bac S

Communauté au top !

Révise ton BAC
Contenus en illimité

Inscription gratuite

Accès gratuit à bac-s.net pour préparer le bac !

Vous devez être membre de digiSchool bac S

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?