Travail et technique

Travail et technique

Pour vous aider dans votre préparation à l'épreuve de philosophie au Baccalauréat Scientifique, notre professeur assermenté met à votre disposition une fiche de révision complète et gratuite sur le concept de travail et de technique. Revoyez toutes les notions inhérentes à cette notion grâce à digiSchool !

Accédez gratuitement au contenu de cette fiche de cours en la téléchargeant ci-dessous grâce à vos jetons.

Document rédigé par un prof Travail et technique
Télécharger gratuitement

20.00/20

5.0000 5 0

1 Avis > Donne ton avis

3691 téléchargements

La Culture

Le contenu du document

 

 

I. Travail et Technique : 2 contraintes et 2 fatalités pour l’homme

1. Définition

Le travail vient du mot latin « tripalium » qui était un instrument de torture destiné à ferrer les chevaux.  

D’emblée cette étymologie du travail suggère certains aspects du travail : pénibilité, fatigue, torture, dureté. Travailler est dur physiquement et épuisant psychologiquement. On distingue 2 types de travail : le travail manuel et le travail intellectuel. 

2. Le travail comme contrainte et comme fatalité

Qu’est ce qui pousse, contraint l’homme à travailler ? Pourquoi travaillons- nous ?

  • L’idée de la nécessité contraignante

 

Pour vivre, il faut manger, c’est à dire satisfaire un besoin primaire. Mais la satisfaction d’un tel besoin primaire demande du travail. En effet, le pain, la pizza, le riz, ne se trouvent pas gratuitement dans la nature. Il faut travailler pour les avoir, c’est à dire cultiver, chasser, pêcher. C’est la nécessité naturelle (manger, dormir, s’habiller) qui contraint l’homme à travailler. Pour rester en vie, l’homme est contraint à travailler. Le travail a donc une dimension biologique (l permet à l’homme de rester en vie). 

  • Le travail comme fatalité

 

La fatalité : c’est un destin prédit et qui doit arriver ; c’est quelque chose auquel on ne peut pas échapper ; c’est un fardeau, un poids que l’on doit supporter pour toujours. 

3. La technique : une contrainte vitale

L’homme est obligé d’inventer et de fabriquer des objets parce que : 

► La nature ne lui a pas donné d’emblée tout ce dont il a besoin (lits, voitures) 

► le milieu naturel est hostile à l’homme (froid, aridité, etc..). Et c’est cette hostilité du milieu naturel qui oblige l’homme à se fabriquer des outils, des vêtements, c’est-à-dire des objets techniques.

  • Le mythe de Prométhée (Platon) :

 

L’animal, lui, est doté d’une protection contre cette hostilité du milieu naturel 

L’homme, lui, est obligé de fabriquer des radiateurs, des climatiseurs, des bouteilles de plongée pour respirer, etc. Dans la nature, l’homme se trouve dans un état d’impuissance initiale ou de dénuement originel. Et c’est cela qui est à l’origine de l’activité technique.


II. Le rôle de la technique dans le monde du travail humain

1. La technique différencie travail humain et travail animal :

Homme et animal travaillent (l’oiseau dépense une énergie, fait des efforts, et aboutit à la construction d’un nid). Pour Marx, cette supériorité technique de l’homme sur l’animal se manifeste dans le travail. 

► L’homme perfectionne son outil (ex : rendre un couteau plus tranchant, une marteau plus lourd). L’animal ne connaît pas d’évolution dans son outil, il n’y ajoute rien. 

► Chez  l’homme, il y a une plurifonctionnalité de l’outil : un même outil sert à plusieurs choses, remplit plusieurs fonctions. 

2. La technique facilite le travail humain

La technique facilite le travail humain en le rendant moins pénible, avec moins d’efforts. 

Travailler comme agriculteur au Vème siècle était plus pénible, plus fatiguant, et moins agréable que travailler comme agriculteur aujourd’hui. 

La technique semblerait réaliser un vieux rêve de l’humanité qui est le suivant : « comment échapper au travail ? » 


III. La liberté humaine à la lumière du travail et de la technique

1. Le travail : réalisation de la liberté

  • Hegel : Le travail libérateur : La dialectique du maître et de l’esclave.

 

Hegel va montrer à travers la dialectique du maître et de l’esclave, comment le travail libère l’homme vis-à-vis de la nature et vis-à-vis du maître. 

  • Le travail comme libre réalisation et accomplissement de soi 

 

Tout d’abord, le travail est une interaction entre l’homme et la nature. L’homme prouve son intelligence en agissant librement sur la nature (il en fait ce qu’il veut). En travaillant, l’homme montre son courage, qu’il surmonte la peur de la fatigue, la paresse et veut prouver qu’il va s’accomplir et se réaliser dans son travail. 

2. Le travail : aliénation de la liberté

  • La dépendance par rapport au travail

 

Il faut travailler pour vivre et non pas vivre pour travailler. Pour Hannah Arendt, le problème du monde moderne, c’est que l’homme vit pour travailler. Cela veut dire que la vie de l’homme est consacrée uniquement au travail et le reste (relations amicales, familiales, loisirs, etc.) est négligé ou oublié. Une telle vie est infrahumaine, inférieure à celle animale. 

  • Karl Marx : Le travail comme aliénation et comme exploitation

 

Pour Karl Marx, le travail tel qu’il est organisé dans la société capitaliste conduit à l’exploitation et à l’aliénation de l’ouvrier. Comment Marx va-t-il montrer cela ? 

3. La technique : Libération ou asservissement de l’homme ?

  • La technique libératrice 

 

La technique libère l’homme au sens : 

► Comme elle facilite le travail, elle permet de gagner du temps. 

► Elle permet à l’homme de se libérer et se de débarrasser partiellement du vieux fardeau qu’est le travail. 

► Elle permet à l’homme de se libérer des contraintes naturelles

  • La technique aliénante, déshumanisante et destructrice :

 

La technique aliène (prend la liberté) l’homme au sens où : 

► L’homme devient dépendant des objets techniques qu’il a inventés. 

► Avec le progrès technique, le machinisme, l’homme devient soumis à la cadence de la machine et ne devient qu’un pauvre exécutant. 

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Les avis sur ce document

alaure.00
5 5 0
20/20

Explications complètes et facilement compréhensible! Merci !

par - le 16/06/2015

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac S le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac S

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac S

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?