L'État et le Pouvoir

L'État et le Pouvoir

Cette fiche de révision porte sur la notion d'Etat et de pouvoir, forte thématique en philosophie. Notre professeur vous invite à revoir tous les éléments importants autour de ce concept ainsi que les différents courants de pensée dans cette...

Document rédigé par un prof L'État et le Pouvoir

Le contenu du document

Cette fiche de révision porte sur la notion d'Etat et de pouvoir, forte thématique en philosophie. Notre professeur vous invite à revoir tous les éléments importants autour de ce concept ainsi que les différents courants de pensée dans cette fiche de cours gratuite !

I - Éléments de définition

  • L'Etat est l'idée d'une autorité politique souveraine. Il est incarné par un territoire déterminé.
  • L'Etat exige des individus qu'ils dépassent leur individualisme égoïste pour accéder à une dimension universelle en tant que citoyens.
  • L'homme est incapable de vivre en société sans un principe d'autorité. L'Etat a une force matérielle de coercition et est un principe régulateur.

II - Platon et le Criton

Dans le Criton de Platon, la prosopopée des lois montre Socrate refusant de s'enfuir de la cité malgré une condamnation injuste.
  • Les lois n'ont pas de réalité matérielle, mais une réalité morale.
  • Une transgression entame le caractère respectable de la loi et généralise la transgression.
  • Il y a une sorte de cosmodicée (à la manière de Leibniz qui fait une théodicée) : la mort de Socrate est un mal pour lui, mais un bien nécessaire au niveau de la totalité.
  • Le mal pour le particulier est un bien pour l'universel.

III - Aristote : la communauté du bien-vivre

  • L'homme est par nature un animal politique : toute cité est un fait de nature.
  • "La Nature ne fait rien en vain" (Aristote) : l'homme est doté de l'amitié (philia) et du discours articulé (dialektos) ? sociabilité naturelle.
  • L'homme est destiné à vivre dans la cité (polis).

IV - Machiavel : le prince

  • Machiavel observe l'homme dans son empiricité historique (analyse anthropologique).
  • Les hommes sont méchants (amoralité absolue).
  • Le prince ordonne le désordre de la condition humaine car il possède la vertu (vertu de prudence) qui lui permet de manipuler la force ("le lion") et la ruse ("le renard").
  • L'orchestration des intérêts opposés et le mensonge rendent possible la vie sociale.
  • La religion est un moyen terme pédagogique entre la méchanceté humaine et son destin politique harmonieux.
  • Tous les coups sont permis, seule la victoire compte : "La fin justifie les moyens." Machiavel

V - Hobbes : l'homme est un loup pour l'homme

  • Il n'y a pas de sociabilité naturelle (? Aristote).
  • L'homme est par nature apolitique et asocial.
  • L'état de nature est "un état de guerre de tous contre tous" (Hobbes) : répulsion.
  • La peur de mourir pousse les hommes à édifier un contrat et même des coalitions de faibles.
  • L'Etat vient donc d'un besoin sécuritaire. C'est un renoncement au profit du souverain.
  • Inéquitable, car les hommes renoncent à leur droit de nature.
  • Le souverain est un monstre redoutable, l'Etat totalitaire est appelé Léviathan.

VI - Rousseau : le Contrat Social

  • Rousseau s'oppose à l'augustinisme politique (Dieu envoie le Roi aux hommes).
  • Rousseau juge l'état du XVIII° siècle par rapport à un état de nature originel (hypothèse de travail) et dénombre 3 moments :
    • La nature : la pitié équilibre la répulsion ? état d'indifférence.
    • La dénaturation : pacte d'usurpation des pauvres au bénéfice des riches.
    • La renaturation par le Contrat Social :
      • Le Peuple s'associe avec la volonté générale.
      • "Chacun se donnant à tous, on ne se donne à personne et la liberté est sauve." Rousseau. Personne n'est assujetti, tout le monde est lié.
      • Le consentement est unanime et dépasse tout.
      • L'homme de la nature est totalement transformé en devenant citoyen.
  • "La volonté générale est toujours droite". Rousseau. Car elle décide pour tous et s'applique à tous.
  • La volonté générale est une authentique obligation et pas une contrainte : JE m'oblige.
  • L'expression "droit du plus fort" comporte une contradiction interne :
  •  
    • Le droit est universel et légitime,
    • La force n'a rien d'universel,
    • Le droit doit légitimer la force et non l'inverse,
    • Qu'est-ce qu'un "droit qui périt lorsque la force cesse" (Rousseau) ?

VII - Hegel : l'Etat comme structure objective de Liberté

  • L'Etat réalise ce qui se cherchait dans la famille et dans la société civile :
  •  
    • La famille : règne du particulier, close sur elle-même. Doit être dépassée ?
    • La société civile : époque de l'atomisme social, le particulier veut se faire passer pour de l'Universel. Doit être dépassée.
    • L'état : universel réalisé et liberté effective
  • "Athènes n'a jamais été autant Athènes que lorsqu'elle était en guerre" (Hegel) : la guerre met en lumière l'essence de l'Etat car le citoyen est prêt à mourir au nom de l'universel.

VIII - Kant : la paix perpétuelle

  • Définie par Kant dans le Projet de paix perpétuelle.
  • État de nature entre les individus : on en sort par le Contrat Social.
  • État de nature entre les Etats : état de guerre permanent, pas d'état civil.
  • La paix perpétuelle entre les Etats est un idéal de la raison, on ne peut que l'approcher indéfiniment.

IX - La Raison d'Etat

  • Invoquée lorsque la sécurité de l'Etat est en jeu.
  • L'Etat se justifie alors par lui-même, se pose comme fin en soi.
  • L'Etat peut passer au-dessus de la morale pour assurer sa propre survie.
  • C'est une raison arbitraire qui illégitimement légitime tout par sa propre affirmation.

X - L'anarchie

  • Bakounine (anarchiste) :
    • L'Etat est le mal radical,
    • L'individu est la valeur suprême,
    • Prône une société naturelle où les hommes sont libres de s'associer,
    • L'homme est altruiste par nature.
  • Stirner (anarchiste) :
    • Prône le retour individuel à un égoïsme radical
    • Ne plus sacrifier le soi au nom de fausses bonnes causes (Dieu, la vérité, l'humanité)
    • Prendre modèle sur Dieu : s'affirmer sujet absolu
    • Former un Contrat Anarchiste : repose sur une multitude d'accords mutuels (libre association fédérative)

XI - L'idéologie

  • Selon Adorno, l'idéologie est une pathologie de la raison,
  • Discours pseudo-logique qui vise à entraîner les autres,
  • Faux usage de la raison.

XII - L'anneau de Gygès : la Justice par contrainte

  • Glaucon (contradicteur de Socrate dans la République) : la justice est un effet de contrainte.
  • Si le juste et l'injuste recevaient en même temps l'anneau de Gygès qui rend invisible, aucun des deux ne résisterait au désir d'aller plus loin dans le pouvoir.
  • Preuve que nul n'est juste par choix mais par contrainte (incapacité à commettre l'injustice).

XIII - Figure de Calliclès : la loi du plus fort

  • L'injustice est de l'immoralisme systématique, par négation de toutes les valeurs autres que celles du pur naturalisme.
  • L'injustice est malsaine uniquement selon la loi et pas selon la nature.
  • "La loi est faite par les faibles".
  • Calliclès ne connaît que le droit de la force.
  • Pléonaxia (ou "avoir plus") : le désir est la norme de l'action.

XIV - Platon : la juste mesure

  • Pour Platon, la justice correspond au principe de juste mesure (ou Métrion).
  • La juste mesure est un point de perfection qualitatif.
  • S'oppose à la démesure (ou Ubris).

XV - Bergson : l'égal ne définit pas le juste

  • L'emblème de la balance est périmé, la justice comme parfaite égalité est trop abstraite.
  • La justice n'est pas égalité objective mais égalité distributive : chacun reçoit sa part.
  • Il faut égaliser l'inégalité.
Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac S le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Chaque semaine recevez des conseils de révisions de la part de votre
coach bac !

Recevoir

Nos infos récentes du Bac S

Communauté au top !

Révise ton BAC
Contenus en illimité

Inscription gratuite

Accès gratuit à bac-s.net pour préparer le bac !

Vous devez ĂŞtre membre de digiSchool bac S

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?