Fiche de révision : Le travail et la technique - Philosophie - Terminale S

Fiche de révision : Le travail et la technique - Philosophie - Terminale S

Notre professeur a rédigé pour vous cette fiche de révision de philosophie consacrée au chapitre "le travail et la technique", 2ème partie du thème "La culture" du programme de Philosophie de Terminale S.

Vous verez tout d'abord les notions à maîtriser sur le travail et la technique (définition du travaildéfinition de la technique...), ainsi que les auteurs à connaître : Platon,  Locke, Descartes, Marx, Bergson, Jonas... Vous découvrirez également une sélection de citations philosophiques sur le travail et la technique, et quelques thèmes qui peuvent vous servir à construire une problématique sur le travail et la technique. Enfin, notre professeur vous propose 4 sujets possibles sur le travail et la technique : La technique peut-elle se passer du travail ? Le travail est-il libérateur ?

Téléchargez gratuitement cette fiche de révision sur le travail et la technique ci-dessous !

Fiche de révision : Le travail et la technique - Philosophie - Terminale S

Le contenu du document

 

NOTIONS A MAITRISER

Spontanément, on oppose le travail aux jeux et aux loisirs. Le travail est une activité contrainte, qui force l'homme à agir sur son monde pour le transformer et le mettre à son service. 

Ex : On dit souvent qu'il faut aller au travail, qu'on doit réaliser une tâche. Il y a une dimension d'obligation.

Le travail est réalisé par le corps. Par opposition, on parle plutôt des œuvres de l'esprit. La main est au cœur de l'activité productive. Immédiatement, et dès le départ, elle se fabriquera des outils pour mieux atteindre son objectif. 

Ex : On peut décrire le mode de vie et la façon de travailler des premières civilisations en étudiant leur outillage, les techniques employées.

Le travail n'est pas une activité gratuite ou divertissante mais une activité nécessaire pour dresser la nature (= obligatoire, on n'a pas le choix). 

Ex : c'est en ajoutant du travail à une terre que l'on pourra y faire pousser du blé et fabriquer ensuite du pain.  La culture de la terre sera d'autant plus efficace que l'on utilisera une technique plus complexe. De la faux à la moissonneuse batteuse, il y a une grande différence.

Pour cette raison, on peut dire que le travail est l'activité, par excellence, qui fait entrer les humains dans la culture. Il rompt le cours naturel des choses, qui pourrait être laissé à une hypothétique harmonie, pour le transformer, le modifier, en combiner les propriétés.

Par contre, il ne crée pas : l’activité créatrice est réservée à l'artiste qui, lui, peut œuvrer librement. Dans le travail, il y a toujours quelque chose de nécessaire, une utilité.  L'humain peut subvenir à ses besoins, voir ses désirs satisfaits, augmenter son bien être, faire barrage aux dangers naturels en forgeant des techniques de plus en plus précises.

La technique facilite le travail, le rend plus efficace.

Ex : la mécanisation dans les usines a permis de produire plus vite et en plus grande quantité.

La technique peut aussi se retourner contre le travail : le rendre impropre, le remplacer ( s'y substituer), mettre l'homme au service de la technique et non la technique au service de l'homme.

Le souci de rentabilité exigé par ceux qui financent le travail (= tirer un revenu le plus important possible) peut soumettre totalement le travail au capital (l’argent) et produire une situation de conflit entre la technique et le travail.

 

LES AUTEURS A CONNAITRE

Platon, Protagoras

L'auteur reprend le mythe de Prométhée. La technique n'est pas naturelle à l'homme, il a dû la développer par faiblesse. L'ensemble des compétences possible ont été distribuées parmi les êtres vivants mais les hommes ont été oubliés. Pour palier à cette faiblesse, Prométhée a volé aux dieux le feu, métaphore de la technique. La technique est à la fois le signe de l'impuissance humaine et en même temps l'entrée dans la culture, ce qui le distingue du reste.  

 

Locke, Second traité du gouvernement civil

Le produit du travail est ce qui est tiré de l'état de nature par l'industrie et la peine ( = le travail) d'une personne.  Le résultat de ce processus appartient à celui qui a effectué le travail s'il reste assez pour tout le monde. Avec la technique et l'abondance, le travail peut être acheté et son résultat échangé. Les surplus peuvent permettre un enrichissement au-delà de ce qui est nécessaire à chacun.

 

Descartes, Discours de la méthode

L'artifice ( = la technique)  facilite le travail et permet une meilleure appropriation du monde en en récoltant le plus de fruits possible. La technique améliorée doit pouvoir surtout augmenter les connaissances et compétences en médecine. Cette progression permettra alors de conserver la santé, au fondement de tous les autres biens. (Descartes est plutôt visionnaire ( = il anticipe l'avenir) quand il l'affirme ! )

 

Marx, Manuscrits de 1844

La technique issue du capital = aliénation de l'ouvrier

L'aliénation est un processus par lequel la personne qui vend sa force de travail est dépossédée des fruits de son travail. La valeur qu'il ajoute à l'objet sorti de son état brut  ne lui revient pas. Par ex : les matériaux de départ coûtent 3 euros, et l'objet est vendu 20 euros. Celui qui a donné son travail n'en touche que 0,50 euros. Son travail n'a donc plus de sens puisqu'il ne peut pas le mesurer à la richesse produite. Cette dépossession crée un écart entre la travail de l'ouvrier et la richesse créée. C'est ce qui produit l'aliénation = l'ouvrier ne comprend plus le sens de son travail, il y lui est extérieur.

 

Bergson, L'évolution créatrice

L'homme est homo faber = fabricant d'outils. Il invente des outils pour améliorer les conditions et les résultats de son travail. Cette aptitude est le fruit de son intelligence.

Le travail et la technique sont des spécificités humaines qui les distinguent de l'animal cantonné à son seul instinct.

 

Jonas, Le principe responsabilité

La technique peut aller très loin et finir par nous échapper. Si on laisse naître et vivre toutes les techniques, on risque de mettre en cause les conditions mêmes de la vie sur terre.  L'auteur s'inquiète principalement des techniques du vivant : clonage, OGM... Il vaut mieux prévenir que guérir. Il y a donc un principe responsabilité qui définit l'engagement de l'humain d'aujourd'hui à prendre soin de l'humain de demain et à ne pas remettre en cause ses conditions d'existence ( détruire la planète par exemple). Le risque est important. Pour poursuivre son désir d'améliorer ses conditions de travail et sa qualité de vie, l'humain doit faire les bons choix et anticiper les risques.

 

CITATIONS PHILOSOPHIQUES SUR LE TRAVAIL ET LA TECHNIQUE

Leroi-Gourhan, Le geste et la parole

« La main à l'origine était une pince à tenir les cailloux, le triomphe de l'homme a été d'en faire la servante de plus en plus habile de ses pensées de fabricant. »

L'outil s'améliore avec les idées d'innovation de l'homme.

 

Marx, Manuscrits de 1844

« L'aliénation de l'ouvrier signifie non seulement que son travail devient un objet, une réalité extérieure, mais que son travail existe en dehors de lui, indépendamment de lui, étranger à lui,et devient une puissance autonome face à lui, que la vie qu'il a prêtée à l'objet s'oppose à lui, hostile et étrangère. »

Voir explication au-dessus.

 

Bergson, L'évolution créatrice

« L'intelligence (…) est la faculté de fabriquer des objets artificiels, en particulier des outils à faire des outils, et d'en varier indéfiniment la fabrication. »

La technique est une spécificité humaine au service de son travail. Elle en progression permanente et se complexifie avec le temps. C'est ce qui fait la spécificité humaine ( = ce qui lui est propre).

 

THÈMES QUI PEUVENT SERVIR A CONSTRUIRE LES PROBLEMATIQUES SUR LE TRAVAIL ET LA TECHNIQUE

Travail / œuvre

Naturel / culturel

Libération/ aliénation

Travail / capital

Technique / art

Utile / libre

 

SUJETS POSSIBLES SUR LE TRAVAIL ET LA TECHNIQUE

La technique est-elle toujours au service du travail ?

Le travail agit-il  contre la nature ?

Le travail est-il libérateur ?

La technique peut-elle se passer du travail ?

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac S le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac S

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac S

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?