Correction Bac Blanc Philosophie - Bac S

Correction Bac Blanc Philosophie - Bac S

digiSchool Bac S vous donne le corrigé du Bac Blanc de Philosophie, réalisé par notre professeur.
Voir le sujet du Bac Blanc de Philosophie Série S

Dans cet entraînement au Bac de Philosophie, vous devez répondre à la problématique suivante : Le progrès technique transforme-t-il les hommes ? Notre professeur vous propose un corrigé détaillé depuis l'introduction jusqu'à la conclusion.

Retrouvez le sujet de ce Bac Blanc S et le corrigé vidéo en live avec notre professeur sur notre chaîne YouTube digiSchool et notre page Facebook digiSchool Baccalauréat !

Correction Bac Blanc Philosophie - Bac S

Le contenu du document

 

LE PROGRES TECHNIQUE TRANSFORME-T-IL LES HOMMES ?

CORRECTION

INTRODUCTION

Accroche : La technique permet à l’homme de modifier son environnement, de l’apprivoiser. 

Objection : Or l’épigénétique nous montre que nous sommes affectés par notre environnement, que celui-ci a une influence jusqu’à notre composant physique le plus intime : nos gênes. 

Reprise du sujet : Finalement le progrès technique ne transforme-t-il pas les hommes ? 

Problématique : Donc l’enjeu de la question sera de savoir dans quelle mesure le progrès technique transforme les hommes et si, malgré tout, l’homme ne reste pas libre face à cette transformation.

Annonce du plan : Nous répondrons à la question en définissant le progrès technique dans une première partie. Nous étudierons le fait que la technique semble transformer l’homme et enfin nous verrons que l’homme reste libre et qu’il peut encadrer cette transformation de lui-même comme de son quotidien, accepter ou refuser les conséquences du progrès technique sur lui s’il les juge dangereuses.

 

IL NOUS FAUT DONC DANS UN PREMIER TEMPS DEFINIR LE TERME « PROGRES TECHNIQUE »

La technique est l’ensemble des applications pratiques de connaissances scientifiques. La technique vise l’efficacité et l’utilité : elle veut produire un résultat constatable, mesurable, prévisible.  Elle produit des objets destinés à satisfaire des besoins et des désirs, elle a pour but d’inventer des moyens. Elle s’étend à toutes sortes de domaines : médecine, communication, moyen de transport, découverte de l’espace etc…Grâce à la technique, la nature n’est plus ni complètement inconnue ni complètement hostile à l’homme : elle a simplifié et adoucit le quotidien des hommes.

 

Le but premier de la technique est la survie, le fait de pouvoir répondre à ses besoins biologiques pour rester en vie. Au fur et à mesure du temps, la technique s’est développée pour s’occuper d’améliorer les conditions de vie et de répondre à certains désirs de l’homme Elle ne se contente donc plus de répondre aux besoins, elle s’occupe aussi des désirs et d’inventer des moyens toujours plus sophistiqués et performant pour y répondre. Le développement de toutes les nouvelles technologies en est un exemple.

En utilisant les données scientifiques, elle permet à l’homme, selon le projet de Descartes, de devenir 

« maitre et possesseur de la nature » en la transformant. Il y a une idée de progrès dans la technique : l’homme invente des moyens qui sont capables de prendre en compte de plus en plus de données naturelles et de les modifier. La technique va toujours plus loin dans sa maitrise et sa modification du naturel. 

Il y a un progrès quantitatif mais pas forcément qualitatif

 

IL SEMBLE QUE LE PROGRES TECHNIQUE, QUEL QUE SOIT LE DOMAINE QU’IL TOUCHE, MODIFIE L’HOMME

Il modifie son environnement et donc lui aussi. Il modifie son environnement or on sait que les facteurs environnementaux jouent sur l’homme au niveau tant physique que psychique. L’épigénétique nous le montre au niveau physique. Au niveau psychique, elle modifie sa perception du monde et ses attentes. Par exemple : certaines études ont montré que l’homme, habitué à la rapidité qu’offre la technique, devient plus impulsif et plus impatient mais aussi plus créatif.

 

La technique tend donc à modifier l’homme dans sa manière de vivre comme dans sa manière de pensée et d’être en relation avec les autres. Rousseau considère même, dans le Discours sur les sciences et les arts, que le progrès de la science est la cause de la dépravation des mœurs : « nos âmes sont corrompues à mesure que nos sciences et nos arts se sont avancés à la perfections ». En effet pour lui, plus l’homme s’éloigne de la nature, plus il régresse. Il semble que, même si la technique rend l’homme plus créatif pour une part, elle tend à éloigner l’homme de sa nature rationnelle.

 

La technologie a accéléré le temps et tend à confiner l’homme dans l’utile, le consommable, l’immédiat. La technique s’occupe de l’avoir, peu de l’être et finalement elle coupe l’homme de son intériorité, de sa pensée et de son ressenti. Elle pourrait même un jour lui enlever son pouvoir de décision : prenons pour exemple ce qu’on appelle la justice automatisée ou Ross, le tout premier robot avocat du monde. Le film I robot a voulu illustrer ce danger.

 

IN FINE CE N’EST QUE DANS LA MESURE OU L’HOMME SE LAISSE TRANSFORMER QU’IL L’EST

La technique est le fruit de l’intelligence humaine, et quelque part l’homme s’épanouit à inventer de nouvelles techniques pour maitriser son environnement et en tirer profit.

Il développe ses facultés, sa créativité.  Mais la nature humaine est constituée d’intelligence et de volonté, l’homme peut garder une distance nécessaire face à la progression de la technique.

 

La technique peut faire évoluer ou régresser l’homme selon la marge d’action qu’il lui donne : elle peut augmenter les effets de son action. Or cela est vrai, que l’action soit bonne ou mauvaise. C’est pour cela que Maslow écrivait : « Des armes toujours plus puissantes entre les mains d’imbéciles ou de démons ne peuvent engendrer que stupidité et maux plus puissants. Ces « progrès » technologiques peuvent donc s’avérer plus dangereux qu’utiles » L’histoire du 20ème siècle semble lui avoir donné raison…

Il faut admettre que l’avancée de la technique n’est pas toujours un progrès : En effet les OGM sont une avancée dans la maitrise des plantes mais ils restent problématiques pour la biodiversité : il est donc difficile de parler de progrès. L’homme reste libre face à l’avancée technique même s’il est nécessairement influencé.

 

L’homme doit penser les règles morales qui viendront encadrer ce progrès technique et éduquer à l’utilisation de ces techniques nouvelles pour ne pas en pâtir par la suite. C’est l’idée de Maslow : «Un des dérivés de notre avance technologique est qu’il est parfaitement possible, et même probable, que les individus néfastes soient plus dangereux, plus menaçants aujourd’hui que jamais dans l’histoire de l’humanité, tout simplement grâce aux pouvoirs que leur procure une technologie avancée […] Ces considérations ont conforté mon impression que la philosophie classique de la science qui se veut moralement neutre, dénuée de valeurs […] est extrêmement dangereuse » Maslow

 

CONCLUSION

Bilan : Nous avons donc vu que le progrès technique peut transformer l’homme, son action et son environnement mais que celui-ci reste libre d’exercer un jugement critique sur cette avancée de la technique. 

Réponse définitive : Finalement il apparait que la technique doit rester un moyen pour l’homme et non une fin pour qu’elle ne vienne pas altérer sa nature. La technique est au service de l’homme et non l’homme au service de la technique.

Ouverture : Enfin il faudrait réfléchir aux liens de la morale et de la politique avec la technique : ne devrait-elle pas se soumettre à certains principes moraux afin que le progrès technique ne devienne pas un désavantage pour la liberté humaine ? 

Le pouvoir politique n’a-t-il pas le devoir d’encadrer l’avancée technique pour protéger le bien commun.

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac S le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac S

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac S

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?