Nombres Complexes

Retrouvez dans cette fiche de cours réalisée par un professeur de mathématiques toutes les bases, les définitions, les propriétés, les formes algébriques, les opérations à savoir sur les nombres complexes avant de pouvoir répondre sans problème...

Document rédigé par un prof Nombres Complexes
Télécharger gratuitement

20.00/20

5.0000 5 0

4 Avis > Donne ton avis

5395 téléchargements

Le contenu du document

Retrouvez dans cette fiche de cours réalisée par un professeur de mathématiques toutes les bases, les définitions, les propriétés, les formes algébriques, les opérations à savoir sur les nombres complexes avant de pouvoir répondre sans problème aux questions des exercices de l'épreuve du Bac S.

I - Introduction

1 - Définitions

Le nombre est défini par l'égalité .
On appelle nombre complexe tout nombre de la forme , où et sont deux réels.
On note l'ensemble des nombres complexes. On a alors : .
On pose , qui est l'écriture (ou forme algébrique) du nombre complexe. Nous avons alors les définitions suivantes :
  • est la partie réelle de  :
  • est la partie imaginaire de  :
Si , alors est un réel, et si , on peut dire que est un imaginaire pur.
Deux nombres complexes sont égaux lorsqu'ils ont même partie réelle et même partie imaginaire.

2 - Exemples

On a les exemples ci-dessous :
  • Résoudre :
On obtient :

II - Module

1 - Conjugué

On a la définition suivante : soit . On appelle conjugué de et on note le nombre complexe .
Ainsi, on a :
Nous pouvons énoncer quelques propriétés associées au conjugué :
  • avec entier naturel
  • avec
Les démonstrations des propriétés sont faites en écrivant et et en réalisant les calculs progressivement.
Nous avons également les propriétés suivantes :
On en déduit que est un réel si et seulement si . De même, on peut dire que est un imaginaire pur si et seulement si .

2 - Module

On a la définition suivante :
Soit . On appelle module de et on note le nombre défini par .
On peut noter que le module d'un nombre réel est égal à sa valeur absolue.
Voici quelques exemples de modules :
On a les propriétés suivantes :
  • si et seulement si
Nous pouvons définir le théorème suivant :
Soient et deux nombres complexes. On a alors les égalités suivantes :
  • avec entier naturel
  • avec
Attention ici : car .

III - Représentation géométrique des nombres complexes

Le plan est rapporté au repère orthonormé . C'est le plan complexe. À tout nombre complexe avec on associe le point de coordonnées .
On dit alors que est le point image de , et que est l'affixe de . On note alors .
et sont symétriques par rapport à l'axe des réels.
et sont symétriques par rapport à l'origine.
et sont symétriques par rapport à l'axe des imaginaires.
est l'image de par la rotation de centre et d'angle .
On a la distance .
De plus, pour et , on a qui est l'affixe du vecteur .
De même, la distance .
Pour milieu de , on a les coordonnées de qui valent et l'affixe de qui vaut .

IV - Forme trigonométrique

1 - Définitions

Le plan est rapporté au repère orthonormé . Soit avec .
On a alors :
  • sont les coordonnées cartésiennes de ;
  • sont les coordonnées polaires de avec et .
On a alors :
  • et d'où et
On peut ainsi écrire sous sa forme trigonométrique :
On appelle argument de . On note alors : .
Il faut noter que n'a pas de forme trigonométrique.

2 - Produit de nombres complexes écrits sous forme trigonométrique

Soient deux nombres complexes et . Pour multiplier deux nombres complexes écrits sous leur forme trigonométrique, on multiplie les modules et on ajoute les arguments. Ainsi, on a :
De plus, on peut écrire :
De manière plus générale, on peut écrire la formule de Moivre :

3 - Quotient de nombres complexes écrits sous forme trigonométrique

Soient deux nombres complexes et . Pour diviser deux nombres complexes écrits sous leur forme trigonométrique, on divise les modules et on soustrait les arguments. Ainsi, on a :
De plus, on peut écrire :

V - Forme exponentielle d'un nombre complexe

Soit la fonction définie par . Cette fonction est définie de dans .
On a alors : et
On pose donc : , et on peut établir les 3 écritures suivantes :
  •  : forme algébrique
  •  : forme trigonométrique
  •  : forme exponentielle
Dans tous les cas, est toujours positif.
Nous pouvons alors écrire quelques propriétés :
  • est un nombre complexe de module égal à 1

VI - Utilisation des nombres complexes en géométrie

1 - Interprétation de la multiplication par un nombre complexe de module égal à 1

On peut dire que la multiplication par correspond à une rotation de centre et d'angle . Ainsi, est l'image de par la rotation de centre et d'angle , et on note :
De manière plus générale, équivaut à :

2 - Translations

Soit la translation de vecteur . On a alors qui équivaut à .
On note l'affixe de . On a donc : .
De manière générale, on note la translation  :
Par exemple, la translation de vecteur en écriture complexe se note :

3 - Homothéties

Soit l'homothétie de centre et de rapport (avec ). On a alors qui équivaut à .
De manière générale, on note l'homothétie  :
Nous pouvons distinguer deux cas particuliers :
  • si alors (application identique) ;
  • si alors (symétrie de centre ).
Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Les avis sur ce document

Bz99
5 5 0
20/20

C'est très bien fait. Mais il faut juste vérifier les petites erreurs.

par - le 19/07/2017
linkevmar
5 5 0
20/20

bien ce site est parfait je souhaite réussir grace a ce site

par - le 01/05/2017
jemstex
5 5 0
20/20

bien rédigé et compréhensible !moi qui n'y comprenait absolument rien !

par - le 22/11/2015
Plus d'avis (1)

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac S le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac S

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac S

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?