Une Interface Nord-Sud - L'Espace Méditerranéen

Une Interface Nord-Sud - L'Espace Méditerranéen

La ligne entre le Nord et le Sud passe par la mer Méditerranée. Mais cette limite est-elle une rupture entre deux mondes ou un espace de contacts et d'échanges ?

I - La Méditerranée : Entre Hommes et nature

1 - Le milieu naturel méditerranéen

Une Interface Nord-Sud - L'Espace Méditerranéen

Le contenu du document

La ligne entre le Nord et le Sud passe par la mer Méditerranée. Mais cette limite est-elle une rupture entre deux mondes ou un espace de contacts et d'échanges ?

I - La Méditerranée : Entre Hommes et nature

1 - Le milieu naturel méditerranéen

1 - La Méditerranée

Mer intérieure de plus de 2.5 millions de km2
Bordée par des massifs montagneux littoraux : Pyrénées, Alpes (France), Sierra Nevada (Espagne), Atlas (Maghreb), Apennins (Italie).
Le canal de Suez relie la Méditerranée à la mer Rouge
On parle de climat méditerranéen parce que l'été est chaud et sec, l'hiver doux et humide.
Ces climats méditerranéens sont connus pour causer chaque année des crises spectaculaires, sécheresse de 6 ou 8 mois, pluies diluviennes...
La végétation est souvent claire car elle souffre de cette sécheresse et doit s'adapter à ce type de climat, les forêts sont rarement naturelles (garrigues, maquis).

2 - Les risques naturels méditerranéens

Nature du relief : séismes, volcanisme, glissements de terrain.
Climat méditerranéen : inondations, sécheresses, incendies de forêt.
Les lieux où se concentre la population sont généralement les lieux les plus exposés aux risques : Italie, Maghreb.

II - Entre Nord et Sud

Les Etats du nord-ouest de la Méditerranée faisant partie de l'Union européenne sont considérés comme appartenant au nord : Espagne, France, Italie, Grèce, Slovénie, Chypre et Malte.
Israël par son niveau de développement appartient au Nord
Les Etats du sud et de l'est de la Méditerranée sont à rattacher au Sud et caractérisés comme des PED (Pays en développement) : Maghreb (Maroc, Algérie, Tunisie), Libye et Egypte. Ainsi que le Liban, la Syrie, l'Autorité palestinienne et la Turquie.
Cette disposition confère à la Méditerranée un rôle de frontière entre ces deux mondes, mais aussi un rôle d'interface (flux de population, marchandises).

III - Une différence démographique

La population des pays du sud croît plus vite que celle des pays du nord alors que, pour le moment, le poids démographique est à peu près équivalent :
  • rive nord (Espagne à Grèce) : 195 millions.
  • rive sud (Maroc à Egypte) :145 millions.
  • rive orientale : 105 millions.
De plus, les populations sont relativement plus jeunes au Sud alors que le Nord vieillit.
Les problèmes posés sont alors :
Au Sud : Chômage car trop de jeune sur le marché du travail.
Au Nord : Vieillissement, difficulté à remplacer les départs en retraite.
Ainsi les contrastes démographiques entre Nord/Sud expliquent les flux de main-d'œuvre Sud / Nord : délocalisations afin de profiter du différentiel de compétitivité entre les Etats Nord / Sud (Aubade (lingerie) en 2007, France / Tunisie).

IV - Les migrations méditerranéennes

Une partie importante des populations de la rive sud migre vers les pays du Nord.
Cela crée un brassage culturel et des liens : une partie des familles du Sud ne peut vivre que grâce à l'argent envoyé par ces émigrés. Pourtant, les difficultés d'intégration ne doivent pas être négligées.
Généralement les relations entre pays Nord/Sud sont générées par le tourisme, les études supérieures ou encore les migrations de travail.
On retrouve un côté historique par rapport aux migrations. En effet, les Etats du nord accueillent majoritairement les populations issues de leurs anciennes colonies comme le démontrent les principaux flux ci-dessous :
  • France-Espagne-Italie : Maroc-Algérie-Tunisie.
  • Allemagne-Autriche-Grèce : Turquie-Egypte-Liban-Israël.
On remarque que ces courants sont essentiellement Sud-Nord
La rive sud de la Méditerranée est un espace de transit pour les migrants d'Afrique noire. De nombreux morts sont déclarés suite aux tentatives de traverser la Méditerranée à bord d'embarcations de fortune surchargées.

V - Le tourisme

Les pays méditerranéens sont attractifs, profitant des avantages propres à cette région du monde (climat, littoral).
De plus, elle offre également un important patrimoine culture (Italie, Egypte, Grèce).
Les pays émetteurs de touristes sont les Etats du nord, où le pouvoir d'achat est plus élevé qu'au sud.
Le tourisme est un développement économique indispensable pour certains pays méditerranéens. Chaque été (saison touristique) ce sont de milliers de touristes qui affluent du monde entier.
Néanmoins une partie seulement de la population des pays pauvres profite des retombées économiques du tourisme (aménagements, stations balnéaires).
De plus, le paysage a subi de nombreux changements au cours des dernières années : constructions d'hôtels, urbanisation des littoraux... Ce qui a eu tendance à engendrer des problèmes vis-à-vis de l'environnement (dégradations, érosions des sols et bétonnage des côtes).
Les villes connaissent une croissance des plus importantes, démontrant le dynamisme global de toute la région.
On retrouve les capitales importantes : Rome, Athènes, Alger, Tunis.
Et des métropoles dominantes : Barcelone, Marseille, Alexandrie.

VI - Les spécialisations

On retrouve plusieurs pays spécialisés dans différents domaines (agricole, industriel).
Les fruits et légumes sont souvent importés des pays de la rive sud (Tunisie, Maroc, Egypte).
Les gisements de pétrole et de gaz se concentrent au sud.
Les hydrocarbures sont ainsi une plaque tournante de l'économie de certains Etats (Algérie, Libye, Egypte). Et la consommation de ces produits est beaucoup plus importante au nord qu'au sud.
Les Etats du nord sont plus spécialisés dans des activités nécessitant une main-d'œuvre très qualifiée (recherche), alors que les Etats du sud ne nécessitent pas une main d'œuvre relativement qualifiée pour la conception de produits simples (textile).
Le commerce maritime
Les ports du sud sont principalement exportateurs de produits bruts, tandis que les Etats du nord sont importateurs.
Les ports méditerranéens représentent 20 % du trafic mondial, pour l'hydrocarbure (Algérie/Arzew) ou sont plus diversifiés comme Alexandrie (Egypte).
La mode des croisières se développe à bord de paquebots luxueux ou plus abordables, proposant divers services (escales animées, événements culturels).
Ainsi, les équipements portuaires sont des atouts pour le développement.

VII - Conclusion

Au delà de l'apparence idyllique (Mer, climat, ciel bleu, vacances) qu'offre la Méditerranée, il existe bien un clivage entre la rive Sud et Nord de cet espace méditerranéen.
Outre les migrations sud/nord, beaucoup d'activités économiques qui se développent au sud sont des activités d'assemblage, alors que les centres de décision sont localisés au nord. Ainsi, le sud reste en état de périphérie par rapport au Nord, et l'espace méditerranéen ne peut être considéré comme un pôle majeur au même titre que les pôles de la Triade.
Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac S le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac S

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac S

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?