Sujet Histoire Géographie Bac S 2017 Polynésie

Sujet Histoire Géographie Bac S 2017 Polynésie

Voici le sujet d'Histoire Géographie Bac S 2017 de Polynésie.
➜ Voir le corrigé d'Histoire Géo

La première partie concerne une composition de Géographie. Vous avez le choix entre le sujet 1 : Etats-Unis-Brésil : rôle mondial, dynamiques territoriales OU le sujet 2 : Des territoires inégalement intégrés à la mondialisation (espaces maritimes compris). La seconde partie est une analyse de documents en Histoire sur le thème : La Chine et le monde depuis 1949.

Téléchargez gratuitement ce sujet d'Histoire Géographie Bac S 2017 de Polynésie.

Sujet Histoire Géographie Bac S 2017 Polynésie

Le contenu du document

 

PREMIÈRE PARTIE : Composition de géographie

Le candidat traite l’un des deux sujets suivants :

Sujet 1 : États-Unis-Brésil : rôle mondial, dynamiques territoriales.


Sujet 2 : Des territoires inégalement intégrés à la mondialisation (espaces maritimes compris).

 

DEUXIÈME PARTIE : Analyse de documents en histoire

Sujet : La Chine et le monde depuis 1949.

Consigne : Après avoir présenté les documents, montrez qu’ils témoignent d’une évolution de la place de la République populaire de Chine dans les relations internationales entre les années 1950 et les années 1970.

 

Document 1 : « Construisons une nouvelle Chine ».

sujet-chine-bac-s-2017-polynesie-histoire-geographie

 

Document 2 : Pékin à l’ONU.

Assumant le leadership du tiers-monde, il est probable que la Chine infléchira notablement les relations des divers pays ou groupes de pays, y compris leurs rapports au sein de l’Organisation des Nations Unies. [...] Les hégémonies « verticales » (États-Unis, URSS, Grande-Bretagne, France) sont contestées. Les pays en voie de développement multiplient leurs « contacts horizontaux » ; ils font preuve d’une plus grande solidarité et tendent à pratiquer une diplomatie non engagée.

Mais, dira-t-on, ne vont-ils pas tomber de l’emprise américano-soviétique sous la coupe de Pékin ? Il est certain que la Chine pèsera de tout son poids et usera de son droit de veto pour soutenir les justes revendications du tiers-monde. Elle saisira l’ONU de toutes les questions touchant à l’indépendance et au développement, appuyée sur la majorité numérique des pays pauvres. De ce fait, elle acquerra une puissance inégalée.

Cela dit, il est peu probable que l’on puisse assister à une emprise chinoise du type de celle qu’ont exercée les Américains et les Soviétiques. Car d’une part, la Chine ne possède pas les formidables moyens de ces deux pays ; d’autre part, on peut penser que l’entrée de la Chine va mettre fin à la politique des « blocs », à l’antagonisme bipolaire et exclusif.

Source : Léon Trivière, « Pékin à l’ONU, Taipei exclu », Études, janvier 1972, p. 76-77.

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac S le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac S

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac S

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?