Le monde après 1991, un nouvel ordre mondial, fiche de révision

Le monde après 1991, un nouvel ordre mondial, fiche de révision

I - U.S.A, « LE supergrand »

La chute du bloc communiste a supprimé l'autre grande puissance qui s'opposait au modèle américain.
L'Union européenne, quant à elle, est incapable d'imposer une influence diplomatique et militaire convenable (l'UE...
Le monde après 1991, un nouvel ordre mondial, fiche de révision

Le contenu du document

I - U.S.A, « LE supergrand »

La chute du bloc communiste a supprimé l'autre grande puissance qui s'opposait au modèle américain.
L'Union européenne, quant à elle, est incapable d'imposer une influence diplomatique et militaire convenable (l'UE avait dû faire appel à l'aide américaine lors de la crise Yougoslave).
La Russie ressort extrêmement affaiblie d'un modèle idéologique désastreux et est dépendante d'aides financières d'autres états.
La disparition du bloc communiste et donc de son économie socialiste, laisse entièrement la place au libéralisme.
Les États-Unis peuvent donc imposer la mondialisation et leurs multinationales peuvent prendre des parts de marché dans de nombreux domaines...
Ainsi, les USA ont créé un « gap économique » entre eux et les autres états, essentiellement dans les domaines informatique et militaire.
Les États-Unis profitent donc pleinement du contexte pour accroître davantage leur puissance.

II - Nouvel ordre complexe

La fin de la guerre froide a atténué la crainte d'une menace nucléaire, mais de nouveaux dangers sont apparus : nationalismes exacerbés en Europe centrale ou de l'est (Bosnie, Kosovo, Tchétchénie), guerres ethniques en Afrique noire, montée généralisée de l'intégrisme religieux et mise en place d'un réseau terroriste plus organisé, dissémination des armes nucléaires et chimiques, sans oublier la poudrière du Proche-Orient (Israël - Palestine) ou les interrogations soulevées par l'intervention américaine de 2003 en Irak sur l'avenir du Moyen-Orient.
La communauté internationale n'a pas les moyens d'intervenir pour soumettre à des contrôles les États qui cachent des armes de destruction massive et c'est encore le gendarme américain qui engage des négociations secrètes avec les pays concernés (Libye, Corée du Nord...).

III - Durcissement du modèle américain

Malgré une uniformisation culturelle, les replis identitaires se radicalisent.
L'hégémonie américaine impose une unification des genres de vie sur fond d'occidentalisation qui entraîne des rejets parfois virulents, notamment dans le monde musulman.
Depuis les attentats du 11 septembre 2001, la politique américaine s'est considérablement durcie, modifiant ainsi la stratégie mondiale.
De par leur puissance et leurs idées, les États-Unis sont la cible privilégiée de ces terroristes.
La réaction des Américains ne s'est pas fait attendre. En effet, le gouvernement américain a renversé le régime des talibans en Afghanistan, avec occupation de l'Irak depuis 2003 et pression sur les régimes pour éviter que certains états soient dotés de l'arme nucléaire... Le gouvernement américain a mis en place une surveillance accrue des communications téléphoniques de la planète grâce à des satellites-espions dans le but de prévenir tout attentat terroriste organisé.
Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac S le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac S

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac S

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?