L'Affrontement Est Ouest

L'Affrontement Est Ouest

I - Introduction

L\'affrontement Est - Ouest en fiche, de la guerre froide à l\'opposition des deux blocs / deux modèles.
La rupture de 1947, au cœur de la guerre froide, une coexistence pacifique agitée, le modèle stalinien et le bloc de...
L'Affrontement Est Ouest

Quiz de Histoire Géo :

Que veut dire ZEE ?

  • A.Zone Extrême Ecologique
  • B.Zone Economique Exclusive
  • C.Zone Economique Elargie
  • D.Zone Ecologique d'Exclusivité
Répondre aux 10 questions Voir tous les Quiz de Histoire Géo

Le contenu du document

I - Introduction

L\'affrontement Est - Ouest en fiche, de la guerre froide à l\'opposition des deux blocs / deux modèles.
La rupture de 1947, au cœur de la guerre froide, une coexistence pacifique agitée, le modèle stalinien et le bloc de l\'Est, le modèle américain et le bloc de l\'Ouest, la guerre idéologique.

II - La guerre froide

1 - La rupture de 1947

Après l\'écrasement des puissances de l\'Axe par les Alliés, l\'espoir d\'une entente solide entre les deux grands vainqueurs, les USA et l\'URSS, se dissipe vite. A Yalta, en février 1945, Roosevelt, Churchill et Staline se sont engagés à rétablir la démocratie sur la base d\'élections libres dans l\'Europe bientôt libérée. Mais l\'URSS veut construire sur ces frontières occidentales une zone de protection jusqu\'au cœur du continent ; dans les pays qu\'elle occupe, elle soutient les communistes qui prennent le pouvoir. Tout cela inquiète les USA et le Royaume-Uni. De son côté, l\'URSS redoute le monopole nucléaire des USA et leur extension de puissance dans le monde.
En 1947, le président américain Truman décide de faire barrage à ce qu\'il considère comme une menace d\'expansion soviétique sur l\'ensemble du continent : c\'est la doctrine Truman. Les USA proposent aux Etats européens le plan Marshall, gigantesque aide financière destinée à sortir les économies de la pénurie et à reconstruire. L\'URSS dénonce dans cette offre la volonté « impérialiste » américaine : c\'est la doctrine Jdanov, adjoint de Staline.
L\'Europe se divise alors en deux camps : à l\'Ouest, les partenaires des USA ; à l\'Est, derrière le « rideau de fer », les démocraties populaires alignées sur les positions du Kominform, créé à l\'initiative de l\'URSS.

2 - Au cœur de la guerre froide

Les « deux grands » entrent dans une période d\'affrontement global provoquant de violentes crises internationales, qui ne débouchent cependant pas sur un conflit ouvert entre eux. En 1948, les Soviétiques organisent le blocus de Berlin-Est. Leur but est d\'en chasser les Américains, les Britanniques et les Français. Mais la manœuvre échoue devant la fermeté des USA qui établissent un pont aérien pour ravitailler les zones d\'occupation occidentales de la ville pendant près d\'un an. En 1949 à l\'issue de cette crise, l\'Allemagne est divisée en deux états, la RFA (République Fédérale d\'Allemagne), démocratie libérale liée aux USA, et la RDA (République Démocratique Allemande), démocratie populaire alliée de l\'URSS.
La même année, la victoire de Mao Zedong en Chine élargit de façon spectaculaire le monde communiste vers l\'Asie. En 1950, l\'invasion de la Corée du Sud par la Corée du Nord communiste y déplace l\'affrontement. Pendant 3 ans, les troupes américaines, sous couvert de l\'ONU, repoussent les envahisseurs du Nord, soutenus par l\'URSS et aidés militairement par la Chine. La possession de l\'arme atomique par les « deux grands » fait planer la menace d\'un conflit planétaire nucléaire.

3 - Une coexistence pacifique agitée

En 1953, la mort de Staline se traduit par un certain dégel de la relation entre l\'Est et l\'Ouest. Nouvel homme fort de l\'URSS, Khrouchtchev se déclare favorable, en 1956, à une coexistence pacifique avec l\'Occident sur la base d\'un équilibre militaire et nucléaire. La rivalité entre le monde socialiste et le monde capitaliste ne disparaît pas pour autant et des tensions persistent. En août 1961, quelques mois après une rencontre officielle entre Khrouchtchev et le président américain Kennedy, éclate la deuxième crise de Berlin, à l\'occasion de la construction par la RDA du mur entre Berlin-Est et Berlin-Ouest, destiné à arrêter l\'exode de milliers d\'Allemands de l\'Est. En octobre 1962, l\'URSS qui soutient le nouveau régime Fidel Castro, installe à Cuba des missiles nucléaires pointés vers les USA.
Ceux-ci répliquent vigoureusement : le président Kennedy lance un ultimatum à l\'URSS qui l\'oblige à retirer ses armements de Cuba mais, durant plusieurs jours, le monde a été au bord de la guerre nucléaire.

III - Deux blocs, deux modèles

1 - Le modèle stalinien et le bloc de l\'Est

En URSS, les années d\'après-guerre voient l\'apogée de la dictature de Staline, « Petit père des peuples » et « Guide suprême » qui a su mener l\'URSS à la victoire contre le fascisme.
Entre 1947 et 1953, les pays d\'Europe de l\'Est deviennent des démocraties populaires calquées sur le modèle stalinien. Partout est mis en place le système du parti unique, le parti communiste, et s\'impose une idéologie monolithique qui ne supporte aucune critique. Sur ordre de Moscou, les dirigeants communistes nationaux qui ne devaient pas leur promotion à Staline sont arrêtés, jugés et condamnés dans des procès retentissants et remplacés par des communistes totalement soumis à ses ordres.
L\'influence stalinienne se marque aussi dans les choix économiques des gouvernements communistes : collectivisation forcée des terres, nationalisation de l\'industrie et du commerce, priorité au développement de l\'industrie lourde, planification.
En 1949, à l\'alignement politique sur l\'URSS au travers du Kominform, le CAEM ajoute une intégration économique des pays de l\'Est au bénéfice du « Grand Frère » soviétique. En 1955, le pacte de Varsovie organise militairement le bloc autour de l\'URSS. Seule la Yougoslavie de Tito refuse, dès 1948, de devenir un satellite de l\'Union soviétique.

2 - Le modèle américain et le bloc de l\'Ouest

A la fin de la guerre, les USA sont les architectes d\'un nouvel ordre économique international tant sur le plan monétaire à la conférence de Bretton Woods en 1944, que commercial avec les accords du GATT en 1947. Avec l\'entrée dans la guerre froide, ils assument désormais le rôle de leader du « monde libre ». Leur suprématie économique dans un cadre capitaliste, la société d\'abondance qu\'ils incarnent et leur engagement pour la défense de la démocratie les posent en modèle pour le monde occidental. A travers la « croisade » qu\'ils lancent contre le communisme dans le monde entier, c\'est leur mode d\'organisation social, leur style de vie et leur culture qu\'ils diffusent.
En acceptant le plan Marshall et en se regroupant dans l\'OECE, les pays de l\'Europe occidentale contribuent à la constitution du bloc de l\'Ouest autour du pôle américain.
La signature en avril 1949, pendant la crise de Berlin, du traité de l\'Atlantique Nord, consolide le bloc. L\'Europe occidentale se place sous la protection militaire des USA et leur confie le commandement de l\'OTAN.
Sur le continent américain, au Proche-Orient, en Asie du Sud-Est et en Océanie, les USA tissent aussi un réseau d\'alliances visant à encercler le monde communiste : c\'est la « pactomanie » américaine. Ils mettent en place des bases militaires terrestres et maritimes dans tout le monde occidental.

3 - La guerre idéologique

L\'affrontement américano-soviétique dans la guerre froide s\'accompagne d\'une violente et intense propagande politique. Dans les deux camps, les discours comme les images cherchent à orienter les opinions publiques vers des représentations manichéennes et stéréotypées de l\'adversaire. Intellectuels, artistes et savants sont enrôlés pour l\'une ou l\'autre cause. Aux USA, la radio d\'Etat, La voix de l\'Amérique, répand dans le monde entier, en plusieurs langues, le message du « monde libre ».
Le sénateur McCarthy anime au début des années 1950 une « chasse aux sorcières » visant à démasquer les communistes ou sympathisants dans l\'administration, l\'armée et même le monde du cinéma.
Le bloc de l\'Est vit aussi dans l\'obsession de l\'espionnage. L\'URSS, en se présentant comme le leader du « camp de la paix », cherche à déstabiliser les opinions publiques occidentales.
Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac S le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Chaque semaine recevez des conseils de révisions de la part de votre
coach bac !

Recevoir

Nos infos récentes du Bac S

Communauté au top !

Révise ton BAC
Contenus en illimité

Inscription gratuite

Accès gratuit à bac-s.net pour préparer le bac !

Vous devez être membre de digiSchool bac S

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?