La Première Guerre mondiale (1914 -1918)

La Première Guerre mondiale (1914 -1918)

Pour l'épreuve d'Histoire au Bac S il vous faudra maîtriser le chapitre sur la Première Guerre mondiale. C'est pourquoi digiSchool vous propose une fiche de synthèse du cours réalisée par son professeur et en conformité avec le programme pour...

La Première Guerre mondiale (1914 -1918)

Quiz de Histoire Géo :

Que veut dire ZEE ?

  • A.Zone Extrême Ecologique
  • B.Zone Economique Exclusive
  • C.Zone Economique Elargie
  • D.Zone Ecologique d'Exclusivité
Répondre aux 10 questions Voir tous les Quiz de Histoire Géo

Le contenu du document

Pour l'épreuve d'Histoire au Bac S il vous faudra maîtriser le chapitre sur la Première Guerre mondiale. C'est pourquoi digiSchool vous propose une fiche de synthèse du cours réalisée par son professeur et en conformité avec le programme pour bien réviser et tout savoir de cette période. 

I - Les alliances en Europe en 1914

A la veille de la guerre, l'Europe est partagée en deux blocs.
La Triplice (ou la Triple Alliance) : elle est composée des Empires centraux à savoir l'Autriche-Hongrie et l'Empire Allemand. Ces deux Empires occupent une grande partie de l'Europe centrale. Le troisième pays est l'Italie. Mais celle-ci a signé un accord secret avec la France quelques années auparavant disposant qu'elle resterait neutre si la France était attaquée. Cependant l'accord précise que si la France était l'Etat agresseur, l'Italie entrerait en guerre aux côtés de l'Alliance.
L'Entente est le second bloc. Elle est organisée autour de la Russie, de l'Angleterre et de la France auxquelles se rajoutent la Serbie, pays protégé par la Russie. Ces trois pays « encerclent » les pays de l'Alliance ce qui aura des conséquences importantes lorsque surviendra la guerre.

II - Le déclenchement de la guerre

La guerre est déclenchée par un évènement politique mais elle est en réalité l'aboutissement d'années de tensions en Europe.
La guerre est déclenchée par l'assassinat de l'archiduc François-Joseph, héritier du trône d'Autriche-Hongrie. Celui est assassiné le 28 Juin 1914 à Sarajevo par un jeuneserbe. La Serbie et l'Autriche-Hongrie, pays rivaux entament des négociations qui échouent. L'Autriche-Hongrie adresse alors à la Serbie un ultimatum qui est rejeté par celle-ci. S'en suit la mobilisation générale décrétée en Serbie. La Russie, le « grand frère » de la Serbie menace de déclarer la guerre à l'Autriche-Hongrie si celle-ci entre en guerre contre la Serbie. Après le rejet de l'ultimatum de l'Empire d'Autriche par la Serbie, l'Autriche entre en guerre contre la Serbie le 28 Juillet, ce qui amène la Russie à déclarer la guerre à son tour contre l'Autriche Hongrie puis contre l'Allemagne.L'Allemagne déclare la guerre à la Francele 3 Aoûtet envahit la Belgique, pays neutre. L'Angleterre, qui s'était portée garante de la neutralité de la Belgique déclare à son tour la guerre à l'Allemagne et à ses alliés le 4 Août. On remarquera que c'est l'Allemagne qui a attaqué la France et non l'inverse, ce qui entraîne la neutralité de l'Italie conformément à son accord secret avec la France. Le jeu des alliances a donc précipité l'Europe dans la guerre en quelques semaines. On soulignera que l'éclatement de la première guerre mondiale n'est pas que le fait de l'assassinat d'une personnalité politique mais le fait d'un jeu d'alliance européen qui est le reflet de nombreuses rivalités accumulées depuis quelques années entre les pays européens.

III - Les stratégies et les plans d'action des belligérants

Les pays entrés en guerre ont des plans d'action différents obéissant à des stratégies pensées avant la guerre.
La stratégie de la Triplice : elle porte le nom de plan Schlieffen du nom de son concepteur. Ce plan militaire élaboré en 1905 prévoit d'envahir la Belgique afin de contourner les défenses françaises pour foncer sur Paris. Le mot d'ordre est la rapidité pour empêcher l'ennemi de riposter. Une fois la France vaincue, les armées allemandes iront affronter les russes. La volonté d'écraser d'abord la France puis la Russie s'explique par la durée de mobilisation des armées russes qui doit permettre à l'armée allemande d'agir en toute tranquillité à l'Ouest sans craindre d'attaques russes à l'Est.
La stratégie de l'Entente : la France a prévu un dispositif défensif pour éviter d'être l'Etat agresseur et ainsi voir l'Italie entrer en guerre contre elle. Les fortifications et les moyens militaires sont concentrés dans l'Est du pays face à l'Alsace-Lorraine allemande. La France espère que la neutralité de la Belgique dissuadera les allemands d'attaquer au Nord et à l'Est de Paris.

IV - La guerre de mouvement durant l'année 1914

Durant les premiers mois de la guerre, les armées privilégient la rapidité et sur les deux fronts (Ouest et Est) les belligérants s'affrontent.
A l'Ouest, les allemands attaquent la Belgique et envahissent le Nord de la France en direction de Paris. Mais les français dirigés par le maréchal Joffre contre-attaquent au cours de la bataille de la Marne et au prix de lourdes pertes parviennent à arrêter les allemands avant Paris. Ceux-ci se voient alors bloqués avant d'atteindre leur objectif et le plan allemand initial échoue. S'engage alors « la course à la mer » en direction de la mer du Nord afin de déborder l'autre qui échoue. Les allemands se voient alors obligés de retirer des troupes du front Ouest afin de les envoyer sur le front Est car les russes ont mis moins de temps que prévu pour mobiliser leurs troupes et attaquent. Le front Ouest connaît alors une accalmie et les belligérants s'enterrent dans les tranchées.
A l'Est, les russes lancent leur offensive en Prusse orientale mais ils sont battus par les allemands à la bataille de Tannenberg en Août 1914. Pendant l'année 1914, les offensives russes font place à des contre-offensives allemandes, si bien que petit à petit les russes reculent à partir de 1915.

V - La guerre de tranchées ou guerre d'usure

La guerre de tranchées est la phase de la guerre allant de 1915 au début de l'année 1918 sur le front Ouest. Elle est marquée par des affrontements sanglants.
Après l'échec des offensives allemandes à l'Ouest, le front s'enlise, et les armées s'enterrent. Les offensives alliées sont nombreuses mais sont très coûteuses en vie humaine pour peu de résultats. Ainsi l'offensive de la Somme (Juillet 1916-Novembre 1916) se solde par 500000 morts alliés pour de faibles gains. L'offensive allemande à Verdun en Février 1916 se solde par de nombreux morts mais l'armée française tient bon et le front ne se modifie pratiquement pas.
Les conditions de vie dans les tranchées sont très difficiles et les soldats des deux camps souffrent de la faim, du froid et de maladies. En 1917, des mutineries éclatent dans les rangs français montrant ainsi l'extrême épuisement du moral des soldats qui entament une quatrième année de guerre. Le maréchal Pétain qui s'est déjà distingué à la bataille de Verdun (1916) essaye de faire preuve de compréhension face à ces réactions désespérées de soldats à bout de nerfs, les tranchées étant sous le feu de l'ennemi et les soldats souffrant de conditions de vie très dures. Le « poilu », soldat français des tranchées fait preuve de courage malgré les difficultés de la guerre.

VI - La multiplication des fronts et l'entrée en guerre de nouveaux pays

La guerre se propage à l'Europe entière à partir de 1915 puis devient mondiale en 1917 avec l'entrée en guerre des Etats-Unis.
Déjà en Novembre 1914, l'Empire Ottoman était entré en guerre contre l'Entente. En 1915, c'est le tour de l'Italie et de la Bulgarie d'entrer en guerre respectivement aux côtés de l'Entente et de l'Alliance. En 1916, la Roumanie et le Portugal entrent en guerre aux côtés de l'Entente. En Juin 1917, la Grèce se joint à l'Entente. En Avril 1917, la déclaration de guerre des Etats Unis d'Amérique qui rejoignent l'Entente finit de donner un caractère mondial à cette guerre qui implique déjà toutes les colonies des métropoles européennes.
Les fronts se multiplient au gré de l'entrée en guerre de nouveaux pays et de nouveaux fronts sont ainsi créés en Italie, dans les Balkans, au Levant et en Afrique où les colonies allemandes sont presque toutes conquises. Les opérations périphériques se succèdent pour essayer de contourner le front Ouest comme aux Dardanelles qui se soldent par un échec franco-britannique en 1915. Dans les Balkans, le front se voit accorder une importance stratégique accrue en raison du recul progressif des armées de la Triple Alliance.
La guerre sous-marine fait rage, les alliés tentant d'isoler et d'affaiblir les Empires centraux par un blocus. C'est d'ailleurs cette guerre sous-marine à outrance qui avait provoqué l'entrée en guerre des Etats-Unis en 1917. En effet l'Amérique est attachée à la liberté des mers et au commerce et la destruction de plusieurs bateaux de commerce par les sous-marins allemands l'avait décidé à réagir par la guerre. On relèvera également que les Etats-Unis se sentent plus proches des alliés car ils partagent le même régime politique à savoir la démocratie, contrairement aux Empires centraux autoritaires, d'où leur choix de se joindre à l'Entente plutôt qu'à l'Alliance.

VII - La première Guerre mondiale : une guerre totale

La première guerre mondiale est une guerre d'un genre inédit.
En effet, la guerre mobilise tous les hommes disponibles pour combattre avec la mise en œuvre de la mobilisation générale. La propagande se développe. Tout le potentiel industriel est reconverti pour la guerre. Le rôle des femmes dans cette guerre est très important car elles remplacent les hommes dans les usines et permettent ainsi de poursuivre l'effort de guerre. Les opinions sont encadrées et sont mises au service de la guerre. Toute la nation a un seul but : la victoire sur l'adversaire.
La guerre est également totale en raison du caractère mondial du conflit qui concerne la planète entière et un nombre de pays considérables. Elle a lieu sur les mers et sur la terre et même pour la première fois dans les airs.La première guerre mondiale est donc la première guerre totale impliquant tous les peuples sur tous les continents.
De plus la première guerre mondiale voit l'apparition de nouvelles armes. Les gaz se montrent terriblement efficaces, ils causent des ravages dans les rangs ennemis rendant nécessaires les masques à gaz. Les tanks font leur apparition et démontrent leur efficacité. L'aviation fait ses premiers pas et de nouvelles armes découlant directement de la guerre de tranchées font leur apparition comme les mortiers ou encore les grenades. L'emploi de ces nouvelles armes laissera des séquelles ineffaçables sur les soldats survivants dont un nombre non négligeable sortiront mutilés de la guerre et qui seront appelés les « gueules cassées ».

VIII - La reprise de la guerre de mouvement et la fin de la guerre

En 1917, le front russe s'effondre et des troubles révolutionnaires éclatent en Russie qui provoquent la chute du tsar en Février 1917. Un gouvernement provisoire se met en place qui reste dans la guerre aux côtés des alliés. Mais en Octobre 1917, les bolcheviks dirigés par Lénine prennent le pouvoir en Russie et signent un traité de paix avec les puissances de l'Alliance à Brest-Litovsk en Mars 1918. Ce traité de Brest-Litovsk met fin à la guerre à l'Est et la Russie perd de nombreux territoires et sort définitivement de la guerre.
Les troupes allemandes présentes sur le front Est se retirent pour être envoyées sur le front Ouest. Les grandes offensives allemandes du printemps 1918 sont un coup dur pour le front allié mais l'arrivée de nombreuses troupes américaines permet de repousser ces offensives. Peu après, les troupes américaines permettent au commandant en chef des forces alliées sur le front Ouest, le maréchal Foch de mener des offensives contre les positions allemandes qui reculent progressivement.
L'état d'épuisement des troupes allemandes et austro-hongroisesà cause du blocus allié et l'avancée de l'offensive de l'Entente dans les Balkans conjugués à des troubles révolutionnaires en Allemagne entraînent la demande d'armistice des pays de la Triplice. L'armistice est signé le 4 Novembre 1918 avec l'Autriche-Hongrie et le 11 Novembre avec l'Allemagne sous l'égide de Foch. La première guerre mondiale prend fin. La paix définitive n'interviendra qu'en Juin 1919 avec la signature du traité de Versailles.

IX - Le traité de Versailles

Le traité de Versailles marque le triomphe du principe des nationalités qui dispose que chaque peuple a le droit de disposer de lui-même et de choisir la forme de gouvernement sous laquelle il veut vivre. Ainsi le président Wilson avec ses 14 points pose des principes qui marqueront le 20 ème Siècle. L'Allemagne doit verser des réparations essentiellement à la France et est rendue responsable de la guerre. Son territoire est diminué et elle perd l'Alsace-Lorraine qui retourne à la France ainsi que des territoires à l'Est qui coupent l'Allemagne en deux avec le corridor de Dantzig. Les colonies allemandes sont partagées entre la France, l'Angleterre et la Belgique. De nouveaux Etats sont créés en vertu du principe de nationalité comme la Tchécoslovaquie, la Pologne, la Hongrie, l'Autriche ou encore la Finlande et les Etats baltes.
L'Empire Austro-Hongrois est démantelé par les traités de Saint Germain et de Trianon, de même que l'Empire Ottoman avec le traité de Sèvres en 1920. Mais la première guerre mondiale laisse des séquelles dans les esprits et la « der des der » traumatisera une France saignée démographiquement avec presque 1,5 millions de soldats morts au combat. L'Europequant à elle a perdu plusieurs dizaines de millions d'hommes et femmes. On remarquera que les soldats des colonies se sont battus pour leur métropole, ce qui entraînera les premières revendications à l'indépendance. Les destructions matérielles sont également importantes avec de nombreux villages rasés par les combats. Le drame de la première guerre mondiale annonce celui encore plus meurtrier de la seconde guerre mondiale.
Pour plus de cartes et pour aller plus loin dans l'étude de la première guerre mondiale voir le site internet suivant :
Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac S le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Chaque semaine recevez des conseils de révisions de la part de votre
coach bac !

Recevoir

Nos infos récentes du Bac S

Communauté au top !

Révise ton BAC
Contenus en illimité

Inscription gratuite

Accès gratuit à bac-s.net pour préparer le bac !

Vous devez être membre de digiSchool bac S

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?