La position de la France dans le monde aujourd'hui

La position de la France dans le monde aujourd'hui

I - La France, une indépendance à reconquérir

Après 45, la France choisira de prendre pour image le modèle américain, le modèle soviétique étant bien trop dangereux pour l'avenir d'un pays à cause de son fonctionnement. La France ayant perdu son...
La position de la France dans le monde aujourd'hui

Le contenu du document

I - La France, une indépendance à reconquérir

Après 45, la France choisira de prendre pour image le modèle américain, le modèle soviétique étant bien trop dangereux pour l'avenir d'un pays à cause de son fonctionnement. La France ayant perdu son rayonnement d'antan, De Gaulle reprendra les choses en main afin de redonner plus de prestige à cette France dont la réputation a considérablement baissé. Aussi, il fera sortir la France du modèle américain afin de confirmer cette indépendance idéologique. La France sortira de l'OTAN (Organisation du Traité de l'Atlantique Nord) en 1966 pour se retirer définitivement du modèle américain en 1969. Suite à cette volonté d'indépendance et l'effondrement du bloc soviétique en 1991, le blason de la France se redore petit à petit.
D'ailleurs, on remarquera l'opposition de la France face au gouvernement américain de G. W. Bush, en 2003 lors de l'intervention américaine en Irak.

II - Un des moteurs de la construction européenne

Toujours dans une volonté de devenir une puissance rayonnante à travers le monde, la France sera le moteur le plus important dans la création de l'Union européenne (UE). Après la guerre, afin de dynamiser le commerce européen, la France aura l'idée de la création de la communauté européenne du charbon et de l'acier (CECA) entre 6 pays qui, en 1957, seront transformés en une union douanière puis un marché commun, qui débouchera sur la création de la communauté économique européenne (CEE) : c'est le début d'une véritable union entre les états européens.
Le général De Gaulle s'est montré contre le principe de supranationalité et donc contre l'élargissement de l'Europe des six, au Royaume-Uni. Après le départ du Général De Gaulle, la France tiendra un rôle majeur dans l'objectif de relance européenne qui amènera, en toute logique, au développement de l'Europe à 9 puis 12, 15,25 et actuellement 27 (en 2011).
La France aura aussi un rôle important dans la suppression progressive des frontières entre les différents acteurs européens. En découleront une plus grande facilité et, donc, une augmentation des flux. Cette importante augmentation de flux aura pour conséquence de "doper" l'économie européenne, son commerce et le tourisme.
Afin de simplifier les transactions liées aux flux, une monnaie commune sera mise en place : l'Euro.

III - Décolonisations difficiles : une image à reconquérir

Le refus de la décolonisation par la France jusqu'en 1962 lui a donné une mauvaise image. Celle-ci a continué de se dégrader à cause des guerres d'Indochine (1946-1954), d'Algérie (1954-1962), des massacres qui ont eu lieu à Madagascar en 1947 ainsi qu'avec l'expédition de Suez en 1956. C'est donc avec une mauvaise image que la France entame les années 60, image d'autant plus entachée auprès de l'ONU (ONU qui a été l'un des acteurs les plus décisifs dans la route de la décolonisation), où les états décolonisés arrivaient en masse.
La France, affaiblie par la Seconde Guerre Mondiale et refusant juste après de proclamer l'indépendance de ses colonies, s'embourbera dans 2 guerres longues (Indochine, puis Algérie). Guerres que la France perdra de toute évidence. L'objectif d'après Seconde Guerre Mondiale étant la reconstruction du pays, il était assez logiquement insensé de repartir dans des guerres coloniales perdues d'avance, de par l'affaiblissement de la France et la reconstruction bien difficile avec tous les problèmes démographiques qu'elle a connus ensuite.
Les Français seront donc contraints d'abandonner ces colonies et de laisser l'indépendance à ces derniers. La France est en reconstruction et s'est désormais ternie en termes d'image face au reste du monde. La diplomatie française aura donc comme priorité de redonner au pays une image positive et d'en refaire une puissance économique et politique de premier ordre.
C'est dans cet objectif que la France fera adopter la convention de Lomé en 1975 (convention qui établissait les relations commerciales privilégiées entre la CEE et 68 pays du Tiers Monde), remontant ainsi petit à petit dans l'estime des pays du Tiers Monde.
Dans les années 80, la France a récupéré une image très positive auprès de ces derniers. Pour preuve : F. Mitterrand sera la star lors de la conférence de Cancun.

IV - Les positions actuelles encore solides, mais en recul

Malgré des positions bien ancrées et solides, la France est tout de même en recul. Elle se tient au 5e rang mondial pour le PIB et le commerce mondial, second pour la production d'électricité nucléaire et enfin au 1er rang pour le tourisme (78 millions de touristes par an). Aussi, la renommée de l'industrie aéronautique française, de ses TGV, de ses armes sophistiquées, ses produits de luxe et un patrimoine culturel riche, est connue et reconnue à l'échelle mondiale.
Néanmoins, nous pouvons constater que la part d'industries de la France au plan du commerce mondial n'a fait que reculer ces dernières années, plaçant ainsi la France au 20e rang en 2011 au niveau de l'IDH. Des problèmes économiques sérieux se font actuellement ressentir : les dépenses de celle-ci en matière de santé croient plus que la croissance économique. De plus, le chômage touche de plus en plus d'actifs, frôlant les 10% en 2011 (9.8%).
Bien que les armes sophistiquées de la France n'aient plus à démontrer leur réputation, nous pouvons avoir quelques doutes quant à sa capacité d'intervention militaire actuellement. D'ailleurs, on peut constater que la France mise beaucoup sur la diplomatie, évitant ainsi tout conflit, et utilise le pouvoir qu'elle a au sein de l'Union européenne pour délivrer ses messages au reste du monde.
Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac S le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac S

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac S

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?