La Chine et le monde depuis 1949 - Histoire Géographie - Terminale S

La Chine et le monde depuis 1949 - Histoire Géographie - Terminale S

Découvrez ce cours d'Histoire Géographie gratuit du programme de Terminale S, rédigé par un professeur, sur la Chine et le monde depuis 1949.

Vous étudierez ici comment s'affirment les communistes sur leur territoire puis dans leur aire continentale, et si la Chine est une grande puissance aujourd'hui. La première partie concerne la construction politique de la Chine, puis vous aborderez l'évolution des relations internationales de 1960 à 1976. Enfin, vous verrez le fonctionnement de l'économie chinoise depuis 1976 pour devenir une grande puissance.

Téléchargez cette fiche de cours gratuite d'Histoire Géographie ci-dessous !

Document rédigé par un prof La Chine et le monde depuis 1949 - Histoire Géographie - Terminale S

Le contenu du document


Objectif bac !

Ce chapitre donne lieu à deux types d'exercice, la composition, l'étude de document(s).

Des personnages à connaître

Chang Kai Chek// Mao Zedong // Zhou Enlai // Richard Nixon // Deng Xiaoping // Xi Jinping

Notions à savoir replacer

Nationalistes // communistes // stalinisme //maoïsme // Grand bond en avant // Révolution Culturelle // Petit Livre Rouge // Bandung 1955 // Belgrade 1961 // Tiers-monde // Non-alignés // Z.E.S. // « socialisme de marché » // 


INTRODUCTION

La première moitié du XXe siècle est placée sous le signe de la dépendance vis-à-vis des puissances étrangères (Européens, Américains et Japonais). Cette situation issue du XIXe siècle n'est cependant plus acceptée par les Chinois : le mouvement du 4 mai 1919 en réaction aux clauses du Traité de Versailles qui accordent au Japon les anciennes possessions allemandes, marque une volonté de s'affranchir des puissances étrangères mais n'aboutit cependant pas. Il illustre aussi l'essor de deux partis politiques qui manifestent deux tendances distinctes du nationalisme chinois : le Guomindang et le parti communiste chinois créé en 1921. L'attaque japonaise en 1937 (après l'invasion de la Manchourie en 1931), et la guerre ne font que renforcer la situation de dépendance de la Chine vis-à-vis des puissances étrangères. Elle permet cependant aussi le rapprochement entre les deux partis aux idéologies tranchées qui vont unir leurs efforts pour tenter de chasser l'envahisseur japonais. Au sortir de la guerre, la Chine victorieuse doit régler la question de ses acteurs politiques foncièrement antagonistes. 

Comment les communistes s'affirment-ils sur leur territoire puis dans leur aire continentale ? Sur quels chemins de la puissance, la République populaire de Chine s'engage-t-elle? La Chine d'aujourd'hui est-elle une grande puissance ?


UNE PUISSANCE QUI DOIT S'AFFIRMER D'ABORD POLITIQUEMENT

L'avènement de la République populaire de Chine en 1949

La victoire contre le Japon constitue une prémisse à la reprise de la guerre civile entre nationalistes et communistes. Chang Kai Chek soutenu contre les Américains semblent devoir l'emporter contre les troupes communistes de Mao qui bénéficient du soutien de l'URSS. En 1949, ce sont pourtant les communistes qui contrôlent tout le pays forçant les nationalistes à se replier sur l'île de Taïwan. Mao et Zhou Enlai proclament la République Populaire de Chine le 1er octobre 1949, marquant du même coup l'entrée de la Chine dans le bloc communiste, en pleine Guerre froide.

[...]

La construction politique

Alors qu'il a bénéficié d'une aide importante de l'URSS durant toute la période stalinienne, Mao va progressivement prendre ses distances avec Moscou une fois que « le petit père des peuples », c'est-à-dire Staline, ait disparu, en 1953. C'est que Mao apprécie modérément Khrouchtchev, nouveau dirigeant soviétique, qui dénonce le stalinisme et entame une « coexistence pacifique » avec les Américains, peu appréciée par les Chinois.

[...]


UN POIDS GRANDISSANT DANS LES RELATIONS INTERNATIONALES : DES ANNÉES 1960 À 1976

Une reconnaissance internationale progressive

La rupture avec Moscou est largement consommée depuis les incidents frontaliers qui démarrent dès 1959. Pour sortir de son isolement et de sa sphère régionale où elle commence à se sentir très à l'étroit – incidents avec les Russes, guerre contre l'Inde en 1962 qui est alors  le « nouveau protégé » de l'URSS- Pékin se tourne progressivement vers l'occident au milieu des années 1960. Ce rapprochement est mené par le premier ministre et ministre des affaires étrangères : Zhou Enlai. En 1964, la RPC est reconnue par la France du général de Gaulle, puis par d'autres Etats. 

[...]

La « voix » du Tiers-monde

Présents à la conférence de Bandung en 1955, la Chine dénonce le colonialisme et accompagne la naissance du Tiers-monde. Elle se rallie après Belgrade en 1961 au mouvement des non-alignés et promeut une « troisième voie ». La Chine de Mao condamne l'impérialisme des deux Grands et offre aux pays du Tiers-monde un modèle socialiste concurrent de celui de l'URSS. Elle parle aussi en leur nom et constitue en cela aussi une « voix » pour des pays encore colonisés qui luttent pour leur indépendance ou pour de jeunes États qui viennent d'y accéder. 

[...]

Un poids qui reste marginal cependant

Malgré ces succès diplomatiques et militaires, le poids de la Chine reste modeste à l'échelle mondiale car son ouverture économique et son niveau de développement demeurent très insuffisants. La Chine est avant tout un acteur régional qui tente de s'implanter aussi en Afrique à la faveur du processus de décolonisation notamment. Elle soutient activement les mouvements marxistes en Angola, Mozambique et Namibie à la fin des années 1960.

[...]


L'ÉCONOMIE POUR DEVENIR UNE GRANDE PUISSANCE, DEPUIS 1976

La Chine entre dans la mondialisation

Le réformateur Deng Xiaoping prend le pouvoir en 1978. La Chine souffre alors de graves retards économiques et sociaux, notamment dans les zones rurales. Il donne la priorité à la libéralisation économique, à l'agriculture et à l'industrie légère, mais écarte toute démocratisation du pays. Les entreprises privées sont autorisées, les sociétés d'État sont autonomes ce qui accroit leur réactivité par rapport aux marchés. 

[...]

La crise des années 1989-1992

Les réformes initiées par Deng Xiaoping font éclater au grand jour les profondes disparités spatiales dont souffre le pays. La Chine connaît un exode rural massif qui conduit des millions de paysans vers les villes côtières. Il faut sans cesse des investissements importants pour répondre aux besoins en logements, en infrastructures... investissements qui s'avèrent souvent insuffisants en matière de santé, de transport, d'éducation... Les mécontentements de la population s'aggravent face à la montée des prix, la corruption et un manque de libertés de moins en moins accepté.

[...]

Une grande puissance ?

La Chine est devenue indubitablement un géant économique. Selon certains indicateurs de mesures de richesse comme le PIB par exemple, elle est au 2ème rang mondial après les États-Unis. Elle a intégré l'OMC en 2001 et le G 20 en 2008. Elle investit massivement dans différents continents et notamment en Afrique, elle reste très attractive pour tous les investisseurs du monde et veut développer les hautes technologies pour devenir demain le « laboratoire du monde ». Elle en a les capacités car elle dispose de réels atouts, à commencer par sa croissance qui reste élevée.

[...]


CONCLUSION

La Chine moderne est indubitablement une puissance en devenir qui aspire à être demain un véritable concurrent des États-Unis dans tous les domaines. Pour ce faire, la Chine devra non seulement relever les défis évoqués précédemment mais aussi régler des questions urgentes comme résoudre les problèmes de corruption, répondre aux revendications sociales croissantes des Chinois qui réclament à nouveau plus de libertés, aménager et développer harmonieusement un territoire qui souffre encore de grandes disparités et d'une pollution préoccupante. 

[...]

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac S le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac S

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac S

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?