Fiche personnage : Charles de Gaulle - Histoire Géographie - Terminale S

Fiche personnage : Charles de Gaulle - Histoire Géographie - Terminale S

Nous mettons à votre disposition cette fiche personnage sur Charles de Gaulle, qui vous aidera pour l'épreuve d'Histoire Géographie du Bac S.

Vous aborderez tout d'abord la vie de Charles de Gaulle en tant que soldat, en tant que résistant, et en tant que Président de la Vème République. Vous verrez également les dates importantes à retenir, puis quelques problématiques où le Général de Gaulle peut être cité.

Téléchargez gratuitement ci-dessous cette fiche personnage sur le Général de Gaulle.

Fiche personnage : Charles de Gaulle - Histoire Géographie - Terminale S

Le contenu du document

 

EN UNE PHRASE

Le général de Gaulle incarne à lui seul le XXème siècle. Tour à tour, chef de la France Libre, héros de guerre, il « reconstruit » la France suite à la Seconde Guerre mondiale, il achève la décolonisation et modernise l'économie.

 

PLACE DE LA PERSONNALITE DANS LE PROGRAMME DE TERMINALE

Charles de Gaulle est un personnage central du programme de Terminale puisque son rôle dans le XXème siècle est primordial. Ainsi il apparaît dans le chapitre (L'historien et les mémoires de la Seconde Guerre Mondiale en France) pour le rôle qu'il a joué pendant le Seconde Guerre Mondiale (chef de la France Libre), et après la Libération (chef du GPRF, gouvernement provisoire de la République Française). Il devient par la suite le premier président de la Vème République. C'est dans ce rôle qu'on le voit apparaître dans le chapitre l'Historien et les mémoires de la guerre d'AlgérieMédias et opinion publique dans les grandes crises politiques en France depuis l'affaire Dreyfus et enfin Gouverner la France depuis 1946.

 

BIOGRAPHIE

LE SOLDAT

Charles de Gaulle issu d'une famille bourgeoise est né à Lille. La grande fratrie de Gaulle est catholique et très patriote. Très vite Charles s'oriente vers une carrière militaire. Lors de la Première Guerre Mondiale il combat à Verdun, et sera fait prisonnier par les allemands. Il doit attendre l'armistice de 1918 pour être vraiment libéré. Pendant l'entre-deux-guerres il est officier-instructeur. En 1937, il est nommé colonel. En 1940, il essaye d'avertir le gouvernement français sur le réarmement des allemands, ainsi que sur leurs différentes manœuvres militaires en Europe. Le 16 juin, de retour de mission en Angleterre, il prend connaissance de la démission du président du Conseil, Paul Reynaud, ainsi que de son remplacement par le maréchal Pétain et la demande d'armistice française. Hostile à cette décision, De Gaulle qui la France pour la capitale anglaise, Londres. Le 18 juin 1940, il lance son célèbre appel. Ce jour-là, De Gaulle n'est plus simple témoin de l’Histoire ; il en devient l'un des acteurs principaux.

 

LE RESISTANT

Le 22 juin 1940, les français signent l'armistice avec les allemands, qui occupent immédiatement une partie du territoire.

Le 28 juin 1940 De Gaulle est reconnu comme le « chef de la France libre ». Très vite il organise les Forces Françaises Libres (FFL). Par ailleurs, il se fait aussi reconnaître chef de la Résistance en France, grâce à l'action de Jean Moulin.

Bref, De Gaulle devient le chef du gouvernement français en exil. En 1943, il créé le Comité français de Libération Nationale à Alger, qui se fixe comme mission principale de libérer le territoire national. Suite au débarquement des alliés en 1944, le 25 août la ville de Paris est libérée. Le lendemain, le Général De Gaulle défile sur les Champs-Élysées.

L'enthousiasme est à son comble, autant pour le Général, que pour le peuple français. Il devient alors Président du Gouvernement Provisoire de la République française. Il met en œuvre des réformes importantes afin de contribuer à la modernisation de la société française. Suite à de nombreux désaccords avec l'Assemblée constituante, De Gaulle démissionne en janvier 1946.

 

LE PRESIDENT DE LA VEME REPUBLIQUE

L'insurrection algérienne de mai 1958, rappelle au pouvoir Charles De Gaulle. En effet, le gouvernement français ne sachant plus comment régler la crise, il décide de demander de l'aide au général. Avant d'accepter, De Gaulle impose le vote d'une nouvelle Constitution. Il est officiellement élu Président de la République en décembre 1958. En 1965, De Gaulle est réélu face à François Mitterrand. Cependant en mai 1968, une crise sociale émerge en France. Pour les jeunes français, il est en décalage avec la modernisation engendrée par les Trente Glorieuses. La grève générale des ouvriers paralyse le pouvoir pendant le mois de mai, provoquant une crise sévère qui fait chuter le pouvoir. En 1969, le général lors d'un référendum essuie un échec. Il décide de se retirer de la vie politique française. Il décède le 9 novembre 1970.

 

FONCTIONS OFFICIELLES DE LA PERSONNALITE

Chef de la France Libre et Combattant (1940-42)

Président du CFLN (1943-44)

Puis du GPRF (1944-46)

Dernier Président du Conseil de la IV° République (1958)

- 1er Président de la V° République (1958-69)

 

DATES-CLES DE DE GAULLE

22 novembre 1890 : Naissance de Charles de Gaulle à Lille

1914-1918 : Blessé trois fois et gazé, il est fait prisonnier par les Allemands. Tente de s'évader cinq fois. Capitaine, croix de Guerre, chevalier de la légion d'Honneur.

1940 : 18 juin : BBC, vers 20 heures, c'est l'Appel à la Résistance. La France Libre est née.

1945-1946 :  Les grandes réformes : Sécurité sociale, allocations familiales, nationalisations, vote des femmes, comités d'entreprise... En désaccord avec l'Assemblée De Gaulle donne sa démission, le 20 janvier 1946.

1958 : Il devient Président du Conseil (29 mai) puis après l'adoption de la nouvelle Constitution approuvée par referendum en septembre il devient Président de la République (21 décembre).

1968 : Le pays est en effervescence. Les étudiants obtiendront la disparition de l'Université traditionnelle. Désavoué au referendum sur la réforme du Sénat et la régionalisation, le général de Gaulle démissionne et se retire à Colombey-les-Deux-Eglises.

1970 : Décès du Général de Gaulle.

 

TYPES DE PROBLEMATIQUES OU CE PERSONNAGE PEUT ETRE CITE 

- Comment se construit, dès la Libération, une mémoire sélective de la seconde Guerre Mondiale en France ?

- Le général De Gaulle, chef d'une nation de résistants ?

- Comment la mémoire gaulliste entre-t-elle en conflit avec la mémoire communiste ?

- Comment une lecture des « événements » en Algérie s'est-elle imposée ?

- Quels rôles les médias audiovisuels jouent-ils dans les crises politiques ?

- Comment les rapports se transforment-ils entre l'opinion publique, les médias et la vie politique ?

- Comment la radio devient-elle un instrument de propagande dans le conflit ?

- Quel rôle les médias jouent-ils dans le retour au pouvoir du général de Gaulle ?

- En quoi le contrôle des médias par le pouvoir est-il enjeu de la crise de mai 1968 ?

- Le général de Gaulle face au putsch des généraux (1961) ?

- Comment gouverner une France en pleine transformation après la Seconde Guerre mondiale ?

- Quelles conceptions de l’État s'imposent en France à partir de 1946 ?

- Comment les institutions de 1958 se sont-elles maintenues dans la durée ?

- Gouverner la France depuis 1946 : État, gouvernement, administration, héritages et évolutions.

 

LE SAIS-TU ?

De Gaulle était malvoyant, en effet, il souffrait d'une forte myopie et ne voyait pas à plus d'un mètre devant lui. D'après Frederick Forsyth (spécialiste de Charles de Gaulle) « l'homme trouvait donc des parades. Par exemple, il apprenait par cœur où étaient placés les journalistes pendant les conférences de presse. Même souci de vision lors des bains de foule, si bien que Charles de Gaulle n'arrêtait pas de serrer la main... de son garde du corps. Des gardes qui n'appréciaient pas du tout l'exercice de peur que le général soit assassiné par un membre de l'OAS (organisation de l'armée secrète). "Une fois, il a secoué la main au moins quatre fois du même homme. C'était Paul Comiti, le chef de la sécurité, qui lui a dit dans l'oreille : 'Monsieur, Ne secouez pas ma main, c'est celle que j'utiliserai pour mon pistolet'. »

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac S le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac S

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac S

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?