Corrigé d'Histoire-Géographie du Bac S Pondichéry 2018

Corrigé d'Histoire-Géographie du Bac S Pondichéry 2018

Retrouvez sur digiSchool le corrigé d'Histoire-Géo du Bac S Pondichéry 2018.

Également disponible ici, le sujet de l'épreuve d'Histoire-Géo Pondichéry 2018.

Accédez également aux sujets et corrigés des autres filières du Bac Pondichéry 2018 sur digischool.fr.

Corrigé d'Histoire-Géographie du Bac S Pondichéry 2018

Le contenu du document

 

PONDICHERY 2018

HISTOIRE–GEOGRAPHIE

Terminale S

PREMIERE PARTIE : COMPOSITION

Le candidat traite l’un des deux sujets proposés :

SUJET 1 : GOUVERNER LA FRANCE DEPUIS 1946 : ÉTAT, GOUVERNEMENT, ADMINISTRATION, OPINION PUBLIQUE.

Ce sujet demande au candidat de solliciter ses connaissances en lien avec le premier chapitre du quatrième thème d’histoire qui porte sur les échelles de gouvernement dans le monde. Le programme invitait à réfléchir sur les évolutions du pouvoir politique en France.

- DÉMARCHE

Une composition suppose tout d’abord d’avoir bien défini les termes du sujet

• Gouverner : exercer un pouvoir politique dans un pays

• 1946 : naissance de la IVe République, dont la Constitution a été adoptée par référendum mais inaugurant un régime politique instable.

• De nos jours : difficultés économiques fragilisent la Ve République. Défiance de l’opinion publique envers ceux qui les gouvernent.

Il ne faut pas oublier de faire une problématique : une problématique n’est pas une simple répétition des termes du sujet sous forme de question : En quoi la gouvernance de la République subit-elle des crises depuis 1946 ?

Cette composition devait être traitée avec un plan chronologique, pour montrer une évolution du pouvoir politique en France depuis 1946 :

• La France sous la IVe République.

• La France sous l’influence de De Gaulle et du gaullisme (jusqu’en 1981)

• La France marquée par les alternances et les cohabitations

- PLAN

I. La France sous la IVe République (1946-1958)

A. Le difficile retour à la paix

- Argument : Nécessité de revenir à un régime démocratique après le Régime de Vichy

- Exemple : Constitution rejetée une première fois par référendum par la population. Finalement acceptée.

B. Un régime instable et critiqué

- Argument : Pouvoirs du Président de la République limités, régime parlementaire, prééminence de l’Assemblée nationale. Mais = opposition de plusieurs partis, comme le poujadisme. Difficultés à faire face à la décolonisation.

- Exemple : 23 gouvernements dirigent le pays entre 1946 et 1958 C. L’État providence permet toutefois une croissance du pays - Argument : Période après la 2GM = reconstruction. Amélioration des conditions de vie de la population

- Exemple : Fin du rationnement en 1949.

II. La France sous l’influence de De Gaulle et du gaullisme (1958 - 1981)

A. La nouvelle Constitution inaugure un pouvoir exécutif fort

- Argument : Rôle majeur du Président de la République dans la Ve République. Importance du lien avec la population française.

- Exemple : Utilisation des médias, des bains de foule. 1962 : élection au suffrage universel direct.

B. L’indépendance française face aux autres puissances

- Argument : Fin de la décolonisation -> faiblesse du pays par rapport aux deux superpuissances. Volonté de moderniser le pays et de lui faire retrouver son indépendance

- Exemple : Obtention de la bombe nucléaire en 1960, retrait du commandement intégré de l’OTAN en 1966.

C. Un pouvoir contesté - Argument : développement de contestations sous la présidence de De Gaulle et suite aux chocs pétroliers (développement de la crise économique)

- Exemple : Mai 1968 et développement des manifestations des étudiants et ouvriers français.

III. La France marquée par les alternances et les cohabitations (depuis 1981)

A. Les effets de l’alternance sur le pouvoir politique

- Argument : Nombreuses alternances depuis 1981, associées aux cohabitations qui résultent de résultats aux élections législatives qui remettent en cause la politique du président.

- Exemple : 1986 première cohabitation entre Mitterrand et Chirac

B. Le développement des mouvements contestataires contre le pouvoir

- Argument : La politique des présidents français est critiquée par les français : utilisation du vote sanction

- Exemple : 2002 passage au 2nd tout du FN aux élections présidentielles

C. L’opinion publique et les crises

- Argument : Perte de confiance de l’opinion publique en les syndicats et les partis politiques.

- Exemple : Développement de l’abstention, construction européenne mise à mal, notamment du fait de la crise financière et du « non » au référendum de 2005. Chaque sous partie nécessite un argument bien développé et un exemple précis.

La conclusion doit répondre à la problématique.

SUJET 2 : LES ÉTATS-UNIS ET LE MONDE DEPUIS 1945

Ce sujet devait permettre à l’élève de reprendre les notions abordées dans la première partie, intitulée les chemins de la puissance, du thème 2 Grandes puissances et conflits dans le monde depuis 1945. Le chapitre implique de voir la puissance américaine, c’est-à-dire les origines, l’évolution, les étapes et les manifestations de la puissance de ce pays.

- DEMARCHE

Une composition suppose tout d’abord d’avoir bien défini les termes du sujet

- États-Unis : puissance complète, superpuissance pendant la guerre froide puis hyperpuissance

- États-Unis et le monde : il s’agit de voir les relations entre les États-Unis et le monde

- 1945 : fin de la Seconde Guerre mondiale, les États-Unis sont une superpuissance (tout comme l’URSS) et cherchent à imposer leur puissance afin de réorganiser les relations internationales.

- De nos jours : les États-Unis sont une hyperpuissance, avec une influence mondiale, mais qui subit des contestations Il ne faut pas oublier de faire une problématique : une problématique n’est pas une simple répétition des termes du sujet sous forme de question : il faut intégrer une nouvelle notion.

Il s’agissait de savoir comment les États-Unis, puissance complète, ont cherché à régenter les relations internationales, mais que leur influence est peu à peu contestée. Le temps long, évoqué par le sujet de cette composition impliquait que le plan soit chronologique :

- De 1945 à 1991 : les États-Unis sont une superpuissance au sein de la Guerre Froide et s’engagent pour la première fois dans le monde

- De 1991 à 2001 : les États-Unis deviennent une hyperpuissance à la fin de la Guerre froide et essaient d’instaurer un nouvel ordre mondial.

- A partir de 2001 : les États-Unis conservent une forte influence sur le monde, mais cette influence est limitée par le développement de contestations. Voyons ce qu’il fallait aborder pour chaque thème :

De 1945 à 1965 : Les États-Unis sont une superpuissance au sein de la guerre froide et s’engagent pour la première fois dans le monde.

- Ils sont à l’origine des grandes organisations mondiales, comme l’ONU ou le FMI, qui leur permettent d’avoir un poids important sur les décisions internationales. En effet, ils possèdent notamment un droit de veto sur les décisions du conseil de sécurité, comme les 4 autres membres permanents.

- Dans le cadre de la guerre froide, ils se placent en leader du monde libre face à l’URSS. Ils soutiennent les pays colonisés qui souhaitent obtenir leur indépendance (droit des peuples à disposer d’eux-mêmes) ainsi que les pays qu’ils estiment menacés par l’expansion du communisme (Corée du Nord). Ainsi, ils prônent la doctrine de l’endiguement, quitte à soutenir des régimes dictatoriaux, comme en Amérique du Sud.

- Leur modèle, l’American way of life, se développe dans le monde entier, grâce notamment aux aides du plan Marshall (qui provoque un développement des échanges entre les États-Unis et les pays d’Europe). Cependant, leur influence s’affaiblit avec la crise économique due aux chocs pétroliers. De 1965 à 1991 : Les États-Unis connaissent des faiblesses mais parviennent toutefois à gagner la Guerre Froide

- Faiblesses intérieures : les États-Unis sont affaiblis par des contestations internes, liées à la politique extérieure du pays (mouvement hippie) et à la politique intérieure du pays (ségrégation raciale par exemple). Un exemple précis de faiblesse : la démission de Nixon suite au scandale du Watergate.

- Son influence s’affaiblit : la politique extérieure des États-Unis est contestée par des pays de son bloc, notamment la France (Charles de Gaulle décide de sortir du commandement intégré de l’OTAN). Sa présence au Vietnam est critiquée, notamment l’utilisation d’armes touchant les populations.

- Elle gagne cependant la Guerre Froide : l’URSS ne peut plus augmenter les dépenses militaires, tandis que les États-Unis lancent le projet Star Wars (Initiative de Défense Stratégique, IDS) dans les années 1980. La Guerre Froide s’achève en 1991, après la chute du mur de Berlin en 1989 et l’indépendance des pays dominés par l’URSS (qui implose). A partir de 1991 : les États-Unis conservent une forte influence sur le monde, mais cette influence est limitée par le développement de contestations.

- Les États-Unis s’engagent alors dans une politique de promotion de la démocratie, par tous les moyens. Par une résolution de l’ONU, ils s’engagent avec leurs alliés dans une guerre en Afghanistan en 2001, mais passent outre l’opposition de certains pays pour envahir l’Irak en 2003 (sans mandat de l’ONU). Le pays subit alors de violentes critiques.

- Le développement de contestations du rôle des États-Unis dans le monde et de leur influence. Elle est également une condamnation de l’American Way of life, exportée massivement dans tous les pays. L’exemple type de contestation serait bien sûr les attentats du 11 septembre

- L’influence des États-Unis est remise en cause par l’émergence de nouvelles puissances : le développement économique de la Chine, l’émergence d’autres pays comme l’Inde, etc. Ceci n’est qu’un plan très détaillé : en effet, chaque sous partie nécessite un argument bien développé et un exemple précis. En conclusion, il faut répondre à la problématique posée au début, à savoir que les États-Unis ont une puissance complète, à influence mondiale. Cependant, depuis l’acte terroriste du 11 septembre 2001, cette influence subit de plus en plus de contestations.

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac S le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac S

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac S

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?