Correction Histoire Géographie - Bac S 2017 Washington

Correction Histoire Géographie - Bac S 2017 Washington

Nous vous proposons le corrigé d'Histoire Géographie du Bac S 2017 de Washington (Amérique du Nord).
Voir le sujet d'Histoire Géo

Notre professeur a rédigé pour vous l'ensemble des sujets de composition d'Histoire de la première partie (l'émergence de la puissance chinoise depuis 1949 et la gouvernance économique mondiale depuis 1975), et a réalisé le croquis de géographie sur les dynamiques territoriales du Brésil (carte + légende).

Téléchargez gratuitement ci-dessous le sujet corrigé d'Histoire Géo du Bac S d'Amérique du Nord 2017 !

Correction Histoire Géographie - Bac S 2017 Washington

Le contenu du document

 

PREMIERE PARTIE : COMPOSITION D’HISTOIRE

Le candidat traite l’un des deux sujets proposés :

 

SUJET 1 : L’EMERGENCE DE LA PUISSANCE CHINOISE DEPUIS 1949

Ce sujet devait permettre à l’élève de reprendre les notions abordées dans la première partie, intitulée les chemins de la puissance, du thème 3 Puissances et tensions dans le monde de la fin de la Première Guerre mondiale à nos jours. Le chapitre implique de voir l’émergence de la puissance chinoise, c’est-à-dire les origines, l’évolution et les étapes de développement de la puissance de ce pays.

DEMARCHE

Une composition suppose tout d’abord d’avoir bien défini les termes du sujet 

  • Chine : pays asiatique, marqué par un développement de sa puissance économique et politique
  • Puissance : pouvoir d’imposer son autorité, de dominer
  • 1949 : victoire des communistes, mise en place d’un régime sur le modèle de l’URSS
  • De nos jours : la Chine est une puissance économique (première puissance économique à parité de pouvoir d’achat) mais elle a une place politique importante également sur la scène internationale.

 

Il ne faut pas oublier de faire une problématique : une problématique n’est pas une simple répétition des termes du sujet sous forme de question : il faut intégrer une nouvelle notion. Il s’agissait de savoir comment la Chine s’est affirmée comme une puissance mondiale depuis 1949.

Le temps long, évoqué par le sujet de cette composition impliquait que le plan soit chronologique :

  • De 1949 à 1978 : la Chine s’emploie à devenir une puissante influente
  • De 1978 à nos jours : Le développement de la puissance économique et commerciale s’associe également à un développement politique et culturel

 

Voyons ce qu’il fallait aborder pour chaque thème :

De 1949 à 1978 : la Chine tente de devenir une puissance à part entière dans le monde

  • La Chine est alliée à l’URSS. Ce dernier lui fournit des aides. La Chine adopte le modèle soviétique de développement, en adoptant des politiques communistes (comme le plan quinquennal) et en soutenant l’URSS pendant la Guerre Froide (guerre de Corée, de 1950 à 1953). La puissance de la Chine est donc dans un premier temps associée à celle de l’URSS ;

  • Néanmoins, l’arrivée de Khrouchtchev au pouvoir et la déstalinisation provoque la fin de l’alliance avec l’URSS : la Chine cherche ainsi à développer sa puissance seule. Mise en place de grandes réformes comme le Grand Bond en avant pour dynamiser l’économie chinoise. Sa tentative de développer sa puissance économique est cependant dans un premier temps un échec car le Grand Bond en avant aboutit à de nombreux morts

  • La Chine cherche à développer sa puissance politique, d’abord à l’échelle régionale, du fait de son influence sur certains pays, comme le Cambodge, mais également à l’échelle mondiale : elle est progressivement reconnue par les puissances européennes (notamment la France en 1964) et récupère son siège au conseil de sécurité de l’ONU en 1971, alors que ses relations avec les Etats-Unis s’améliorent progressivement (première visite d’un président américain en Chine en 1972).

 

➢ La Chine tente de développer sa puissance économique jusqu’en 1978 mais ces tentatives sont des échecs. Son ouverture au monde avec l’arrivée au pouvoir de Deng Xiaping lui permet alors de devenir une puissance mondiale. 

 

De 1978 à nos jours : Le développement de la puissance économique et commerciale s’associe également à un développement politique et culturel

  • La Chine devient progressivement une puissance économique. Deng Xiaoping fait établir des Zones Economiques Spéciales, permettant d’établir les investissements étrangers. La Chine est progressivement intégrée à la mondialisation, notamment après son entrée à l’OMC en 2001.

  • La puissance économique se double d’une puissance politique. Les relations s’améliorent avec les pays voisins d’Asie, tandis que la Chine retrouve son intégrité territoriale avec la rétrocession de Hong Kong et de Macao. Elle coopère également avec des associations régionales, comme celle de l’ASEAN.

  • Enfin, la puissance politique s’accompagne aussi d’une puissance culturelle, que la Chine tente de développer progressivement. Le pays bénéficie d’une grande diaspora, ce qui lui permet de développer son soft power. De plus, des Instituts Confucius ont ouvert dans de nombreux pays du monde, tandis que la Chine accueille de grands événements, comme les JO de Pékin ainsi que l’exposition universelle à Shanghai en 2010. 

 

Ceci n’est qu’un plan très détaillé : en effet, chaque sous partie nécessite un argument bien développé et un exemple précis. 

 

En conclusion, il faut répondre à la problématique posée au début, à savoir que la Chine s’est progressivement affirmée comme une puissance mondiale depuis 1949 : après avoir développé une idéologie communiste, le pays s’est progressivement ouvert aux autres pays du monde pour devenir une puissance économique, commerciale mais également politique et culturelle.  

 

SUJET 2 : LA GOUVERNANCE ECONOMIQUE MONDIALE DEPUIS 1975

Ce sujet devait permettre à l’élève de reprendre les notions abordées dans la première partie, intitulée l’échelle mondiale, du thème 4 : les échelles de gouvernement dans le monde. Le titre du sujet de la composition reprend le titre du chapitre. 

 

DEMARCHE

Une composition suppose tout d’abord d’avoir bien défini les termes du sujet 

  • Gouvernance : la façon de gouverner
  • Gouvernance économique : il va falloir étudier le pouvoir économique plus précisément ici
  • Gouvernance mondiale : idée de coopération entre les Etats
  • 1975 : premier sommet du G6

 

Il ne faut pas oublier de faire une problématique : une problématique n’est pas une simple répétition des termes du sujet sous forme de question : il faut intégrer une nouvelle notion. Ainsi il fallait se demander quelles étaient les évolutions de la gouvernance économique mondiales et ses limites : la gouvernance mondiale ne masque-t-elle pas l’hégémonie d’un petit groupe d’Etats ? 

Le sujet impliquant un temps long, il fallait mieux utiliser un plan chronologique pour y répondre :

  • De 1975 à 1991 : La coopération mondiale est en difficulté 
  • Depuis 1991 : la gouvernance économique mondiale se développe mais met de côté un certain nombre d’Etats

 

Voyons ce qu’il fallait aborder pour chaque thème :

De 1975 à 1991 : La coopération mondiale est en difficulté

  • La coopération mondiale est mise en difficulté du fait d’un contexte marqué par des crises, notamment le deuxième choc pétrolier en 1979. Les pays occidentaux sont gravement touchés par cette crise économique qui débute en 1973 et qui explique notamment la création du G6.

  • Cette coopération mondiale voit l’émergence de nouveaux acteurs, tandis que le GATT, le FMI et la Banque Mondiale ne parviennent pas à empêcher les pratiques protectionnistes. Ainsi, les chefs d’Etat et de gouvernement des 6 plus grandes puissances économiques mondiales se réunissent en 1975 et crée le G6.

  • Mais cette gouvernance mondiale est critiquée, d’autant que la mondialisation accentue la compétition entre les pays. En effet, les autres pays du monde voient la création du G6 puis du G7 comme étant un « club de riches ». Les organisations ne parviennent pas à redresser la situation des pays pauvres. 

 

Cependant, avec le développement de la mondialisation, une réelle gouvernance économique émerge depuis 1991.

  • Cette nouvelle gouvernance économique est possible grâce à un nouveau contexte : la chute de l’URSS, qui met fin à la bipolarisation du monde. La Russie se joint alors au G7, devenant le G8 (même si elle en a été exclue depuis les problèmes en Crimée).

  • Cette nouvelle gouvernance passe également par une réorganisation des acteurs mondiaux : l’OMC remplace le GATT en 1994, alors que le G20, réunissant les 20 plus grandes puissances mondiales, est créé en 1999, s’élargissant ainsi aux puissances émergentes.

  • Cependant, cette gouvernance a encore des défis à relever : les organisations mondiales sont confrontées aux oppositions entre Etats, alors qu’elles sont de plus en plus critiquées par des ONG. Des revendications altermondialistes se renforcent. 

 

Ceci n’est qu’un plan détaillé : en effet, chaque sous partie nécessite un argument bien développé et un exemple précis. 

 

En conclusion, il faut répondre à la problématique posée au début, à savoir que depuis la création du G6, les Etats ont tenté de créer des organisations internationales afin de réguler la mondialisation. Cependant, ces organisations souffrent de certaines limites. 

 

DEUXIEME PARTIE : CROQUIS

SUJET : LES DYNAMIQUES TERRITORIALES DU BRESIL

Légende

I. Une organisation contrastée du territoire du Brésil, marquée par des inégalités de développement et d’intégration aux marchés mondiaux

A. Le centre du territoire, dynamique et développé

Sudeste : centre de la puissance au haut niveau de développement avec des activités industrielles et de service, bénéficiant de la présence du littoral

⇒ Figuré de surface rouge

 

B. Les périphéries du territoire, intégrées et de plus en plus dynamiques

Sud, périphérie intégrée au centre, au haut niveau de développement

⇒ Figuré de surface orange

Centre-Ouest : ancien front pionnier, devenue une grande région agricole intégrée et prospère

⇒ Figuré de surface jaune foncé

 

C. Des périphéries éloignées et en paupérisées

Nordeste : périphérie en retard de développement, zone rurale, pauvreté persistante

⇒ Figuré de surface jaune clair

Nord-Ouest : Amazonie, espace en réserve, forêt dense en voie d’intégration. 

⇒ Figuré de surface vert

 

II. Les pôles dynamisant l’espace brésilien

A. Un territoire métropolisé

Métropoles à influence mondiale, centres de commandement économique, politique et culturel du pays. 

⇒ Figuré ponctuel, grand rond noir

Grandes métropoles, pôles d’activités dynamiques

⇒ Figuré ponctuel, rond noir

 

B. Un territoire incomplètement maîtrisé

Principaux axes de transport terrestre : voies ferrées et surtout voies routières.

⇒ Figuré linéaire, trait rouge

L’Amazone et ses voies fluviales majeures

⇒ Figuré linéaire, trait bleu

Front pionnier, mise en valeur de nouveaux espaces pour augmenter la surface agricole utilisable.

⇒ Figuré linéaire : flèches vertes

 

C. Des activités diversifiées

Cœur industriel du pays, pôle industriel et de services majeur

⇒ Figuré ponctuel, triangle violet

Sites majeurs d’exploitation minière ou pétrolière

⇒ Figuré ponctuel, triangle marron

 

III. Une organisation du territoire en lien avec la mondialisation

A. Des interfaces dynamiques à l’échelle continentale

Principales interfaces maritimes

⇒ Figuré linéaire bleu, trait avec des triangles

Régions transfrontalières actives, renforçant les échanges, et notamment entre le Brésil et les autres pays composant le Mercosur

⇒ Figuré de surface, hachures violettes

Etats membres du MERCOSUR, organisation économique renforçant les échanges entre le Brésil, l’Argentine, le Paraguay, l’Uruguay et le Venezuela 

⇒ Nom du pays écrit en majuscules noires

 

B. Un territoire bénéficiant d’une certaine attractivité

Flux migratoires internes, majoritairement du fait d’un exode rural provenant du Nordeste

⇒ Figuré linéaire, flèche rose

 

Croquis : Les dynamiques territoriales du Brésil

Légende du croquis : Les dynamiques territoriales du Brésil

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac S le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac S

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac S

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?