Sujet bac S Français - Liban 2015

Sujet bac S Français - Liban 2015

digiSchool vous propose de télécharger gratuitement le sujet du bac S de français, proposé aux élèves de première S du Liban en 2015.

Ce sujet est composé de 3 extraits de textes.  Vous devrez répondre à la question suivante "Comment ces trois récits rendent-ils sensible la violence exercée par le rire sur le personnage principal ?" avant de  traiter l'un des trois travaux d'écriture proposés.

Téléchargez gratuitement le sujet du bac S de français du Liban 2015.

Sujet bac S Français - Liban 2015

Le contenu du document

 

Texte A – Gustave Flaubert, Madame Bovary, 1857. 

 

Dans l’incipit de son roman, Flaubert décrit l’arrivée en classe de Charles Bovary, futur mari de l’héroïne, le premier jour d’école. Le jeune garçon timide est affublé d’une casquette invraisemblable, qui attire l’attention de tous ...

̶ Levez-vous, dit le professeur.
Il se leva : sa casquette tomba. Toute la classe se mit à rire.
Il se baissa pour la reprendre. Un voisin la fit tomber d’un coup de coude, il la

ramassa encore une fois.
̶ Débarrassez-vous donc de votre casque, dit le professeur, qui était un homme

d’esprit.
Il y eut un rire éclatant des écoliers qui décontenança le pauvre garçon, si bien

qu’il ne savait s’il fallait garder sa casquette à la main, la laisser par terre, ou la mettre sur sa tête. Il se rassit et la posa sur ses genoux.

̶ Levez-vous, reprit le professeur, et dites-moi votre nom.
Le nouveau articula, d’une voix bredouillante, un nom inintelligible.

̶ Répétez !
Le même bredouillement de syllabes se fit entendre, couvert par les huées de la

classe.
̶ Plus haut ! cria le maître, plus haut !

Le nouveau, prenant alors une résolution extrême, ouvrit une bouche démesurée et lança à pleins poumons, comme pour appeler quelqu’un, ce mot : Charbovari.

Ce fut un vacarme qui s’élança d’un bond, monta en crescendo, avec des éclats de voix aigus (on hurlait, on aboyait, on trépignait, on répétait : Charbovari ! Charbovari !), puis qui roula en notes isolées, se calmant à grand-peine, et parfois qui reprenait tout à coup sur la ligne d’un banc où saillissait encore çà et là, comme un pétard mal éteint, quelque rire étouffé.

Cependant, sous la pluie des pensums1, l’ordre peu à peu se rétablit dans la classe, et le professeur, parvenu à saisir le nom de Charles Bovary, se l’étant fait dicter, épeler et relire, commanda tout de suite au pauvre diable d’aller s’asseoir sur le banc de paresse, au pied de la chaire2. Il se mit en mouvement, mais, avant de partir, hésita.

̶ Que cherchez-vous ? demanda le professeur.

̶ Ma cas..., fit timidement le nouveau, promenant autour de lui des regards inquiets.

̶ Cinq cent vers à toute la classe ! exclamé d’une voix furieuse, arrêta, comme le Quos ego3, une bourrasque nouvelle. ̶ Restez donc tranquilles ! continuait le professeur indigné, et, s’essuyant le front avec un mouchoir qu’il venait de prendre dans sa toque : Quant à vous, le nouveau, vous me copierez vingt fois le verbe ridiculus sum4.

Puis, d’une voix plus douce :
̶ Eh ! Vous la retrouverez, votre casquette ; on ne vous l’a pas volée ! 

 

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac S le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac S

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac S

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?