Rhinocéros, Eugène Ionesco - Français - Première S

Rhinocéros, Eugène Ionesco - Français - Première S

Venez découvrir ce cours de français 1ère S sur Ionesco, Rhinoceros (1959). 

Vous aurez une biographie de l'auteur et le résumé de la pièce Rhinoceros.

Consultez gratuitement ce cours de français sur Rhinocéros d'Eugène Ionesco bac S.

Rhinocéros, Eugène Ionesco - Français - Première S

Le contenu du document

 

Penser dans son antagonisme à la dramaturgie réaliste, Rhinocéros est une œuvre qui s'inscrit dans le registre du théâtre dit de l'absurde. Ici le texte, ses articulations et les thématiques qu'il aborde, tournent au ridicule les conventions politiques, sociales et morales du genre humain.

 

N'hésitant pas à user de la métaphore, Eugène Ionesco dépeint ainsi le devenir d'une communauté en proie à une terrible épidémie qui transforme peu à peu ses membres en rhinocéros.

 

Biographie de l'auteur

 

Sa jeunesse

 

Né le 26 novembre 1909 dans la ville de Slatina en Roumanie, Eugène Ionesco émigre à Paris avec sa famille dès 1913. Son père, juriste roumain est porté disparu en 1916 après qu'il soit retourné en Roumanie suite à la déclaration de guerre de son pays natal à l'Allemagne et l'Autriche-Hongrie. Eugène Ionesco demeure lui à Paris avec sa sœur et sa mère d'origine française.

Du fait des importantes difficultés financières que rencontre leur mère, Eugène Ionesco et sa sœur grandissent en partie entre foyers et familles d'accueil. Il s'avère par ailleurs que leur père est toujours en vie.

 

1925 c'est le retour en Roumanie auprès de leur père qui s'est depuis remarié. Les relations dans ce nouveau cercle familial sont particulièrement houleuses, et Eugène Ionesco ne tardera pas à repartir vivre avec sa mère, elle aussi de retour en Roumanie.

 

En 1928 il entreprend des études de français qu'il achèvera en 1934. Dès lors, parallèlement à sa carrière débutante d'enseignant de français, il écrit les premières ébauches de ses œuvres futures.

 

Sa carrière artistique

 

Les événements douloureux de la Seconde Guerre mondiale vont constituer un frein considérable à sa carrière universitaire, et Eugène Ionesco, de nouveau en France, est contraint au début des années 1940 d'exercer comme correcteur dans une maison d'édition.

 

C'est en 1947 que s'effectue pleinement son entrée dans le champ de production artistique et littéraire. Il écrit alors la pièce de théâtre intitulée La Cantatrice Chauve qui sera jouée 3 ans plus tard. Cette œuvre qui est demeurée l'une des plus illustres de Ionesco rencontre à cette époque un succès d'estime plus qu'un véritable succès public.

 

Auteur par la suite de nombreuses autres œuvres remarquables (notamment Les chaises en 1951 et Le tableau en 1955), il devient peu à peu l'un des dramaturges les plus reconnus de sa génération. Il rencontre la consécration en 1959 avec la pièce Rhinocéros. Celle-ci se verra distribuée à travers le monde, et y compris dans son pays natal.

 

A l'orée des années 1970, il s'adonne plus volontiers au genre de l'autobiographie. Et à la fin de sa vie il se consacre plus amplement à la peinture qui aurait sur lui, sujet à la dépression, des bienfaits thérapeutiques. Ionesco décède le 28 mars 1994 à Paris. Il est enterré au cimetière du Montparnasse.

 

Résumé de la pièce Rhinocéros

 

Pièce en trois actes Rhinocéros raconte les événements troublants d'une ville envahie par des rhinocéros. Cette invasion sera suivie par un phénomène encore plus mystérieux puisque les habitants de cette ville vont tour à tour se laisser gagner par une épidémie, dite de la ‘'rhinocérite'' qui va les transformer eux-mêmes en rhinocéros.

 

La trame narrative

 

Le premier acte décrit l'invasion de la ville par les Rhinocéros. Celle-ci provoque l'affolement des populations. Certains sont tout simplement apeurés par la férocité de ces bêtes, d'autres sont indignés par la dévastation qu'ils provoquent et tentent d'organiser la révolte.

 

Le second acte donne lieu aux premiers cas de transformations des habitants en rhinocéros. Certains membres de la communauté demeurent alors incrédules face au caractère peu commun du phénomène. Mais certaines franges de la population semblent peu à peu se laisser séduire par ces mutations. Ils y voient une manière de retour à la bestialité, de retour à l'état sauvage, comme l'annonce d'un nouveau règne et d'un nouvel ordre.

 

Dans le troisième acte, même les membres les plus récalcitrants à la ‘'rhinocérite'' subissent des mutations. Un seul homme, le personnage de Béranger, ne veut pas renoncer et lutte encore pour sauver le peu d'humanité de la société.

 

L'interprétation

 

Rhinocéros peut-être interprété comme l'analyse en trois étapes principales de la montée des totalitarismes. La première se réfère à l'usage de la force, de la violence radicale. La seconde voit venir le temps des protestations, de la divergence d'opinion. La troisième est la réalisation de l'adhésion générale, qu'elle résulte de l'emploi de la force ou de la persuasion. Ionesco livre au spectateur un large panel de personnages. Les intellectuels et les individus à fort caractère n'échappent pas en définitive à la propagation de l'épidémie. Seul demeure alors un infime, mais salutaire, espoir de résistance.

 

Une telle interprétation est nourrie bien évidemment par le contexte d'après-guerre et par l'engagement politique et philosophique de l'auteur. Mais Rhinocéros est également parcouru par diverses allusions thématiques relatives si ce n'est à la guerre tout du moins aux réactions grégaires des foules face à l'autorité.

 

Caractéristiques du théâtre d'Eugène Ionesco présentes dans la pièce Rhinocéros

 

Dans Rhinocéros on retrouve les principales caractéristiques qui ont donné ses lettres de noblesses au théâtre de l'absurde d'Eugène Ionesco.

 

Le thème de l'absurde

 

Le thème de l'absurdité est ici évident du fait du recours au phénomène impossible des mutations humaines en rhinocéros. Par cette extravagance Ionesco cristallise sa stigmatisation de régimes totalitaires perçus proprement comme bestial.

 

L'absurdité est aussi travaillée par la figuration de personnages stéréotypés. Par ce procédé Ionesco insiste sur l'enfermement et l'obstination par lesquelles les foules se rendent inaptes à gérer les mutations de leurs institutions morales et politiques.

 

Le langage de l'incohérence

 

Travail parallèle au thème de l'absurdité le langage chez Ionesco se veut incohérent ou en passe de le devenir. Il sert à détourner du bon sens, il est poussé jusqu'au non-sens. Associations d'idées, jeux de mots, mutations de la parole vers des vociférations, des râles, des éructations, des borborygmes, des grognements, le langage tend lui aussi à signifier l'absurdité de la raison humaine.

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac S le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac S

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac S

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?