L'époque Romantique (1815 - 1848) - 1ère

L'époque Romantique (1815 - 1848) - 1ère

Ce cours complet rédigé par un professeur de français est consacré à l'époque romantique, mouvement artistique du XIXème siècle.

Vous verrez le Romantisme en première partie, à travers le contexte historique et ce qu'était un écrivain romantique. Vous aborderez ensuite les caractéristiques du romantisme grâce à l'importance du lyrisme, la recherche de l'évasion et les nouveaux types de héros. La troisème partie de ce cours gratuit de français vous apportera les références nécessaires en matière d'auteurs et d'oeuvres littéraires romantiques, tels que Victor Hugo etAlfred de Musset. Enfin, vous étudierez le drame romantique, son refus des règles classiques, ses caractéristiques et ses finalités.

Téléchargez ce cours de français gratuit ci-dessous grâce à vos jetons.

Document rédigé par un prof L'époque Romantique (1815 - 1848) - 1ère

Le contenu du document

 


LE ROMANTISME

Le Romantisme s’explique par le contexte historique et social du moment, et se caractérise par l’importance accordée aux passions et par la volonté d’échapper au « mal du siècle »


Le contexte historique

La chute de Napoléon met fin, en 1815, aux espoirs de toute une génération. De cette frustration naît la volonté d’échapper à une société décevante. Pour la génération née avec le siècle, celle de Victor Hugo, l’adolescence coïncide avec Waterloo et le retour à la Monarchie. Le présent devient incertain et la confiance dans le pouvoir s’est modifiée avec les évènements révolutionnaires. Un sentiment douloureux d’inadaptation sociale et historique anime alors les artistes. 


L’écrivain et son temps

La littérature de cette première moitié du siècle devient un instrument de compensation. Ecrire console des illusions disparues. 

L’écrivain romantique est pris entre des aspirations contraires ; l’individualisme le conduit à une introspection lyrique tandis que l’observation du monde environnant le pousse à l’engagement.

En effet, la sensibilité trouve aussi à s’exprimer dans la compassion pour la misère du monde. Certains écrivains témoignent en faveur des « misérables ». 

C’est ce que fera plus tard Victor Hugo, lorsqu’il mettra en scène Gavroche, Cosette et Jean Valjean. 


LES CARACTÉRISTIQUES DU ROMANTISME

Le mal du siècle

L’expression désigne un état d’incertitude et d’insatisfaction venu du décalage entre les espoirs et la réalité historique. Cela crée une alternance entre enthousiasme et vague à l’âme, très perceptible dans les textes. Cet état de malaise existentiel s’exprime dans toutes les formes littéraires. 

- Musset analyse se phénomène avec précision dans, La Confession d’un enfant du siècle (1835) : 

« Alors s’assit sur un monde en ruines une jeunesse soucieuse… ».


L’importance du lyrisme

 

  • Le moi

 

Au XIXème siècle, naît le concept d’individu opposé au groupe social. C’est ce qui conduit à la valorisation de l’expérience personnelle et à la glorification du « moi ». 

Ainsi, un des traits principaux du Romantisme est l’exaltation du « moi ». La poésie se consacre à l’expression des sentiments personnels. Du désespoir profond à la nostalgie, toutes les nuances de chagrin s’expriment. 

- Les Nuits, de Musset et Les Contemplations, de Hugo sont des œuvres qui retracent certains épisodes douloureux de la vie de leur auteur. 

L’utilisation constante du « je » fait de l’écriture romantique une sorte de miroir dans lequel le poète, en se racontant et se souvenant, s’observe et s’analyse. 

 

  • Temps et nature

 

Ce lyrisme aux accents élégiaques est indissociable des thèmes comme le temps et la nature. De nombreux textes romantiques expriment la douleur du temps qui passe, la nostalgie de l’enfance et l’importance de la mémoire. 

- Dans « Le lac », Lamartine s’écrie « Ô temps, suspends ton vol ! »

Par ailleurs, dans sa quête de consolation, le poète romantique trouve dans la nature une confidente en accord avec sa propre sensibilité. 

Les paysages romantiques ont souvent en commun une nature sauvage : mer et tempêtes, bois profonds, forêts mystérieuses. L’automne, saison romantique par excellence, et sa tristesse des feuilles mortes,  offre un thème de méditation privilégié. 


La recherche de l’évasion

L’expression lyrique du mal de vivre s’accompagne de nombreuses tentatives d’échapper au présent. 

 

  • L’importance du voyage 

 

Les Romantiques voyagent pour oublier. Les pays méditerranéens ont inspiré Musset (Contes d’Espagne et d’Italie), l’Afrique le peintre Delacroix et l’Orient bon nombre d’auteurs, dont Nerval qui rapporte ses souvenirs dans le Voyage en Orient et Hugo qui compose Les Orientales. 

 

  • Le retour dans le temps 

 

Le voyage dans le temps est une autre forme de dépaysement. Le Moyen Age est à l’honneur avec Hugo et Musset s’intéresse à la Renaissance italienne. 

Ces incursions littéraires s’accompagnent d’un renouvellement des genres : la poésie assouplit l’alexandrin et le théâtre se libère.

 

  • L’exploration du monde des rêves

 

A défaut de trouver des satisfactions dans le monde qui les entoure, les Romantiques cherchent refuge dans le rêve

- Dans « Fantaisie », Nerval se remémore une autre vie et explore les frontières inconnues qui vont de la veille au sommeil. L’inspiration est tournée vers l’évocation du passé à laquelle s’ajoutent la croyance en une vie antérieure et les charmes nostalgiques des rêves. 


Un nouveau type de héros

Le Romantisme fait naître un nouveau modèle de héros. Le héros romantique, épris d’absolu et de liberté, a le sentiment de ne pas être maître de son destin. C’est un personnage malheureux et solitaire


QUELQUES RÉFÉRENCES : LES AUTEURS ROMANTIQUES ET LEURS ŒUVRES

Victor Hugo 1802 – 1885 : HernaniRuy BlasLes Contemplations

Alfred de Musset 1810 – 1857 : On ne badine pas avec l’amourLorenzaccio

Aloysius Bertrand 1807 – 1841 : Gaspard de la nuit

Alphonse de Lamartine 1790 - 1868 : Méditations poétiquesVoyage en Orient


LE DRAME ROMANTIQUE

Les Romantiques souhaitent émanciper tous les genres littéraires, tant pour la forme que pour le contenu et faire du « moi » un thème essentiel. 

Dans la première moitié du XIXème siècle, le théâtre est touché par la volonté de renouvellement.

La tragédie, dont les règles sont assez contraignantes, semble inadaptée pour exprimer ce que contient l’esprit romantique. 

Apparaît alors un nouveau genre : le drame romantique


Le refus des règles classiques

Héritier de la tragédie classique, le drame s’oppose aux contraintes de ce genre jugé inapte à traduire la vie et les élans du cœur.  

Le drame romantique refuse les règles de la tragédie. Au nom du respect de la vie et de ses hasards, le drame romantique rejette les contraintes qui figeaient la tragédie dans des limites précises. 

Il refuse que les personnages soient uniquement d’origine noble et que le langage ne soit que de la langue soutenue. Il remet également en question la règle des trois unités. 

Deux textes fondateurs dénoncent les règles classiques, jugées obsolètes : 

- Racine et Shakespeare de Stendhal (1823)

- La Préface de Cromwell de Victor Hugo (1827). 

Hugo a expliqué ces principes dans Hernani (1830), un drame situé dans l’Espagne du XVIème siècle, suscitant la fameuse « bataille d’Hernani » qui opposa violemment les Romantiques et les défenseurs de la tradition classique. 


Les caractéristiques du drame romantique

  • Temps et lieux
Le drame romantique peut se dérouler dans un temps supérieur à 24 heures.
Les lieux sont variés et diversifiés.
On abandonne totalement l'Antiquité.
On recrée une atmosphère historique associée aux admirations romantiques et chargées de symboles.
  • Personnages
Les personnages sont issus de toutes les catégories sociales (nobles, domestiques...).
Les héros sont déchirés par leurs passions et leurs engagements.
Rien de les oblige à respecter la règle de bienséance.
Leur langage est celui de leur condition sociale.
  • Expression et versification
Le drame romantique peut être écrit en prose ou en vers. L'alexandrin est parfois découpé en plusieurs répliques, ce que les Classiques jugent indécent.
Les registres de langue se mélangent.
Les dialogues sont parfois rapides et fragmentaires.


Les finalités du drame romantique

Les fonctions du drame romantique : 

  • Met en scène la vie
  • Vocation didactique
  • Permet de refléter des situations et des comportements humains
  • Théâtre qui fait réfléchir
Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac S le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Chaque semaine recevez des conseils de révisions de la part de votre
coach bac !

Recevoir

Nos infos récentes du Bac S

Communauté au top !

Révise ton BAC
Contenus en illimité

Inscription gratuite

Accès gratuit à bac-s.net pour préparer le bac !

Vous devez être membre de digiSchool bac S

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?