Le Rouge et le Noir, Stendhal, 1830 - Français - Première S

Le Rouge et le Noir, Stendhal, 1830 - Français - Première S

Découvrez ce cours de français sur le Rouge et le Noir de Stendhal (1830) 1ère S.

Notre professeur a conçu pour vous un cours basé sur la biographie de l'auteur et ensuite l'analyse du roman.

Téléchargez ci-dessous ce cours Bac S sur le roman Le Rouge et le Noir en Français.

Le Rouge et le Noir, Stendhal, 1830 - Français - Première S

Le contenu du document

 

A travers Le Rouge et le Noir, on suit les aventures et mésaventures de Julien Sorel, un jeune homme aussi ambitieux et intelligent que maladroit et inconvenant. Le roman de Stendhal se présente comme le parcours initiatique de Julien Sorel (de ses 18 ans à ses 23 ans) mais dresse aussi le portrait de la société française du XIXè siècle.

 

La révolution de 1830 en arrière-plan, le cadre géopolitique de la France de l'époque, les mouvements du schisme chrétien, les différends entre couches sociales, soit autant d'éléments mis en perspective par les tribulations de Julien Sorel.

 

Biographie de l'auteur

 

Sa jeunesse

 

De son vrai nom Henri Beyle, Stendhal est né le 23 janvier1783 à Grenoble. Dès l'âge de 7 ans il connait le terrible malheur de perdre sa mère. Il vivra alors auprès d'un père dont il ne sera jamais proche, de sa tante et de son grand-père dont l'attrait pour la philosophie et l'idéologie révolutionnaire le fascinèrent.

 

En 1799 il se rend à Paris dans le but d'intégrer l'Ecole Polytechnique mais ce projet fut bien vite oublié au profit de son engagement dans l'armée de Napoléon Bonaparte. Sa carrière militaire pris subitement fin à l'orée des années 1814 suite à la chute de Napoléon et à l'avènement de la Restauration.

 

Son itinéraire artistique

 

Bien que Stendhal eut quelques velléités artistiques dans ses jeunes années son œuvre connait son véritable commencement lorsqu'en 1815 il fait paraitre Lettres écrites de Vienne en Autriche, sur le célèbre compositeur Haydn, suivies d'une vie de Mozart, et des considérations sur Métastase et l'état présent de la musique en France et en Italie.

 

Divers essais, commentaires, études, et autres récits de voyage vont suivre jusqu'en 1827 et l'écriture de son premier roman intitulé Armance.

 

C'est donc trois ans plus tard que sera publié Le Rouge et le Noir, œuvre qui ne reçut à l'époque qu'un accueil mitigé.

 

Parallèlement à une carrière de consul en Italie, Stendhal esquisse l'écriture de différentes œuvres, demeurées inachevées, telles que Souvenirs d'égotisme, courant 1832 ou encore Vie de Henry Brulard, courant 1835.

 

C'est lors d'un congé de trois ans en France en 1836 qu'il s'attaque à son œuvre qui connut le plus de succès de son vivant, La chartreuse de Parme, qui fut publiée en 1839.

 

Tiraillé entre carrière politique et prétentions littéraires, Stendhal trouve la mort 3 ans plus tard, le 23 mars 1842, des suites d'une crise d'apoplexie.

 

Analyse du roman

 

Second roman de Stendhal, Le Rouge et le Noir ne connaitra qu'un succès tardif. Il est pourtant aujourd'hui considéré comme un chef-d'œuvre de par sa manière magistrale de mêler l'art du roman à la description historique et psychologique d'une époque. Via son héros, Julien Sorel, Le Rouge et le Noir met en exergue tous les paradoxes et les ambigüités de la société de son temps.

 

Résumé du roman

 

Le Rouge et le Noir se compose de deux grandes parties qui suivent les principales pérégrinations de Julien Sorel.

 

  • Première Partie du roman

 

 

Julien Sorel vit à Verrières en Franche-Comté. Troisième fils de la famille il entretient des relations tumultueuses avec son père et ses frères. Plus porté par les choses de la culture et de l'art, Julien se retrouve marginalisé par cette famille qui a construit ses valeurs sur la force de travail, et le milieu de la scierie.

 

Sous les recommandations de l'abbé Chelan, il est accueilli par le maire de Verrières, Monsieur de Rênal, au titre de précepteurs de ses enfants.

 

Alors qu'il est fortement apprécié de Monsieur de Rênal et de ses enfants, Sorel va secrètement devenir l'amant de Madame de Rênal.

 

Dénoncé par la femme de chambre de Madame de Rênal, Sorel est bientôt contraint de quitter le domaine des Rênal. C'est encore auprès de l'abbé Chelan qu'il trouve refuge et Sorel finit par s'installer au séminaire de Besançon.

 

Là il ne se sent point à son aise dans une atmosphère religieuse grégaire qui ne cadre pas suffisamment avec son ambition, lui qui depuis l'enfance s'est fait l'un des plus grands admirateurs de Napoléon Bonaparte et de son action politique.

 

Sorel y fait néanmoins la connaissance de l'abbé Picard qui se prend d'affection pour le jeune homme, et parviendra à faire entrer celui-ci au service du marquis de La Mole.

 

  • Seconde Partie du roman

 

 

Sorel se rend alors à Paris pour exercer les fonctions de secrétaire auprès du marquis de La Mole, l'un des plus illustres aristocrates de la capitale.

 

Mathilde, la fille du marquis, s'éprend de Sorel, et il en devient l'amant. Lorsque celle-ci tombe enceinte de Sorel, le marquis décide alors, pour tenir son rang, d'anoblir le jeune homme.

 

Le marquis s'oppose toutefois au mariage de sa fille et de Sorel. Il a en effet reçu entre temps une lettre de Madame de Rênal dans laquelle celle-ci fait état du peu de valeur morale de son ancien amant.

 

Sorel retourne alors à Verrières pour tenter d'assassiner par arme à feu Madame de Rênal. Il est alors par la suite emprisonné.

 

Pendant son jugement, Mathilde et Madame de Rênal, qui l'aime toujours, tenteront en vain de sauver Sorel de la guillotine. Celui-ci semble pour sa part s'être fait à l'idée de sa mort future.

 

Articulation de la psychologie du personnage et du contexte politique et social de l'époque

 

Le roman s'ouvre sur la petite ville de Verrières où naquit le héros. A force de détails et de précisions sur les mouvements politiques et sociaux qui composent la vie des populations de cette ville, Stendhal donne à voir le terreau sur lequel la psychologie de son personnage va se construire. La dimension roturière de la famille de Sorel et mise en perspective des ambitions et du goût de la culture de celui-ci.

 

Par la suite Stendhal fait parcourir à son héros divers milieux sociaux, allant du cadre religieux à celui de la noblesse. Y sont alors interrogés les antagonismes entre jansénistes et jésuites, ainsi que ceux entre la bourgeoise et l'aristocratie.

 

Dans chacun de ses milieux l'impertinence de Sorel couplé à de réelles capacités d'analyse plonge le lecteur dans les contradictions d'une époque.

 

Sorel est à la fois héros du peuple, bafouant et stigmatisant les institutions de la noblesse et de la religion, et l'expression de ses travers, ceux d'un certain oubli des valeurs morales lorsque l'on ambitionne de gravir l'échelle sociale.

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac S le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac S

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac S

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?