La tragédie et la comédie au XVIIème siècle : le Classicisme - Français - Seconde

La tragédie et la comédie au XVIIème siècle : le Classicisme - Français - Seconde

Ce cours gratuit de français niveau Seconde vous est proposé par digiSchool. Il est rédigé par un professeur, et est intitulé "La tragédie et la comédie au XVIIème siècle : le Classicisme".

Ce cours de français est composé de 5 grandes parties. La première recense les définitions du classicisme, de la tragédie et de la comédie. La seconde partie concerne le vocabulaire théâtral, ainsi vous verrez les notions de répliques et indications de texte. Vous étudierez le théâtre au XVIIème siècle dans la troisème partie, à travers quelques règles et la règle des trois unités. Puis, vous aborderez respectivement dans la 4ème et 5ème partie la tragédie (tragédie classique et tragi-comique) et la comédie (comédie des moeurs, comédie de caractère, comédie-ballet et comédie d'intrigue).

Téléchargez gratuitement ce cours de français niveau Seconde ci-dessous grâce à vos jetons.

La tragédie et la comédie au XVIIème siècle : le Classicisme - Français - Seconde

Le contenu du document

 

Mouvement culturel, le classicisme naît au XVIIème siècle et poursuit son ascension au XVIIIème siècle. Il touche tous les arts, notamment la littérature et plus particulièrement le théâtre


I. DÉFINITIONS

Pour se situer correctement en ce XVIIème siècle, il est nécessaire de clarifier quelques termes, tels que le classicisme, la tragédie et la comédie.

1. Le classicisme

C'est un mouvement artistique et culturel qui se développe au XVIIème siècle. Il a pour but de définir un ensemble de valeurs dessinant un idéal et une recherche de la perfection sur un plan esthétique.

2. La tragédie

La tragédie du XVIIème se caractérise par un retour aux sources, autrement dit aux textes antiques. Elle devient alors le grand genre classique de l'époque. 

3. La comédie

Beaucoup moins encadrée que la tragédie, la comédie respecte assez souvent les unités de lieu et de temps, rarement celle d'action. À la fois, classique et novateur, ce genre théâtral a pour but premier de divertir le public par ses effets comiques et parfois son langage plus ou moins grossier.


II. LE VOCABULAIRE THÉÂTRAL

Pour s'y retrouver au théâtre, il faut avoir un minimum de vocabulaire de base, autant pour les types de répliques que pour les éléments du texte lui-même.

1. Les répliques

  • Aparté
  • Dialogue 
  • Monologue 
  • Stichomythie 
  • Tirade 

 

2. Les indications de texte

  • Didascalies 
  • Didascalies internes 

 


III. LE THÉÂTRE AU XVIIÈME SIÈCLE

Le XVIIème siècle voit le théâtre gagner ses premiers hommages, surtout en France. Le public développe un intérêt certain pour ce genre littéraire qui s'est donné pour objectif de divertir.

1. Quelques règles 

Il y a quelques règles d'importance en ce siècle où le théâtre devient un genre populaire.

2. La règle des trois unités

Trois règles sont de mise dans le théâtre : lieu, temps et action.


IV. LA TRAGÉDIE

Issue de l'Antiquité, la tragédie au XVIIème impose la règle des trois unités, car les auteurs prônent un retour au genre tragique classique.

Toutefois, il existe deux formes de tragédies : la tragédie classique et la tragi-comédie.

1. La tragédie classique

Outre la règle des trois unités, la pièce classique se doit de respecter un certain style

2. La tragi-comédie

La tragi-comédie se différencie de la tragédie classique, car elle ne respecte pas les règles.


V. LA COMÉDIE

D'inspiration, tout d'abord antique, puis italienne (La Commedia dell'arte), la comédie est considérée comme genre mineur au XVIIème siècle.

Toutefois, un homme fait la différence pour rendre ses lettres de noblesse à ce genre littéraire fait pour divertir, mais aussi dénoncer les travers de la société : Molière (1622 – 1673).

1. La comédie de mœurs

La comédie de mœurs est une satire. Elle se moque des mœurs et des traits de la société.

2. La comédie de caractère

La comédie de caractère se fonde sur la moquerie des péchés de l'Homme, ses manies, ses vices et ses défauts. 

3. La comédie-ballet

La comédie-ballet mélange théâtre et ballet. En effet, inventé par Molière et Jean-Baptiste Lully (1632 – 1687), ce type de comédie traite de sujets de société en y mêlant musique et danse.

4. La comédie d'intrigue

Quiproquos, malentendus, déguisements composent la comédie d'intrigue. Très visuelle, tout est basé sur un comique de gestes.

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac S le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Chaque semaine recevez des conseils de révisions de la part de votre
coach bac !

Recevoir

Nos infos récentes du Bac S

Communauté au top !

Révise ton BAC
Contenus en illimité

Inscription gratuite

Accès gratuit à bac-s.net pour préparer le bac !

Vous devez être membre de digiSchool bac S

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?