Eugène Ionesco : Le roi se meurt - Français - Première S

Eugène Ionesco : Le roi se meurt - Français - Première S

Voici un document de Français Première S sur Eugène Ionesco, "Le roi se meurt".

Vous verrez dans un premier temps comment Ionesco est un grand écrivain "immortel", puis pourquoi dit-on que c'est un "homme en question". Enfin, un commentaire sur son oeuvre sera donné.

Téléchargez gratuitement ce document de Français pour le Bac Scientifique.

Eugène Ionesco : Le roi se meurt - Français - Première S

Le contenu du document

 

La pièce de théâtre de IonescoLe roi se meurt, est très souvent présente dans les descriptifs au baccalauréat aussi bien sous forme d’étude en œuvre intégrale qu’en lecture cursive (complémentaire).

 

Eugène Ionesco est un auteur de langue française majeure dans la littérature du XXe siècle. Vous trouverez dans sa biographie commentée tous les éléments nécessaires aux épreuves du baccalauréat.

 

Eugène Ionesco, né Eugen Ionescu le 26 novembre 1909 à Slatina (Roumanie) et mort le 28 mars 1994 à Paris, est un dramaturge et écrivain roumain et français. Il passe la majeure partie de sa vie à voyager entre la France et la Roumanie. Représentant du théâtre de l'absurde, il écrit de nombreuses œuvres dont les plus connues sont La Cantatrice chauve, Rhinocéros et Le Roi se meurt.

 

UN GRAND ECRIVAIN QUI DEVIENDRA « IMMORTEL »

 

L'entrée « Eugène Ionesco » des encyclopédies retient et entérine la figure - synthétique et minimaliste - d'un dramaturge français d'origine roumaine, chef de file du théâtre de l'absurde aux côtés de Samuel Beckett. Il montrait à son égard de l’admiration, autant que de l’agacement d’être mis en concurrence avec l’auteur irlandais. 

« En disant que Beckett est le promoteur du théâtre de l’absurde, en cachant que c’était moi, les journalistes et les historiens littéraires amateurs commettent une désinformation dont je suis victime et qui est calculée. » 

Il insiste sur le fait qu’En attendant Godot est arrivé trois ans après La Cantatrice chauve, deux ans après la Leçonet un an après Les Chaises.

 

Ionesco arrive tardivement au théâtre, en 1950. 

Sa carrière de dramaturge débute par l’écriture de la célèbre pièce La cantatrice chauve (1950) qui met en scène le ridicule de la vie quotidienne d'une société bourgeoise enfermée dans la vacuité de ses formalités. La cantatrice chauve rejette l'intrigue traditionnelle et la caractérisation des protagonistes des pièces de théâtre pour créer un nouveau type de comédie. Suite au grand succès de la pièce, donnée au Théâtre des noctambules sous la direction de Nicolas Bataille, Ionesco entame une carrière d'auteur de ce qu'il qualifie d'anti-pièces, combinant une atmosphère onirique ou cauchemardesque avec un humour grotesque et fantaisiste.

 

Les pièces qui suivirent connurent un succès équivalent : La leçon (1951), dans laquelle un enseignant parvient à dominer son élève grâce à sa maîtrise supérieure du langage et finalement la tue, Les chaises (1952) qui est l'histoire d'un vieux couple qui à la fin de leurs vies convie un grand nombre d'invités – qui ne viendront jamais –  afin de partager l'expérience de toute leur vie à l'humanité, et se retrouvent face à des chaises vides.  Le vieux couple se suicide, laissant leur message à un orateur qu'ils ont engagé, et qui se révèlera être sourd-muet.

 

Cette pièce illustre la frustration d'Ionesco en tant que dramaturge qui essaie de transmettre son expérience à une salle remplie de chaises vides, par l'intermédiaire d'acteurs qui ne comprennent pas son message. Le succès de ces comédies fut tellement important qu'en 1958, le critique de théâtre britannique Kenneth Tynan accusa Ionesco d'être le « messie » des ennemis du réalisme. Cela amena par la suite à de vifs échanges publics entre les deux hommes sur la valeur de la communication par le langage.

 

En janvier 1960, Jean-Louis Barrault dirige à l'Odéon la première de Rhinocéros Ionesco, s'appuyant sur son expérience personnelle du fascisme, dépeint la lutte d'un homme pour préserver son intégrité et son identité, seul dans un monde où tous les autres ont succombé à la beauté de la force brute. Rhinocéros sera considéré par beaucoup comme la meilleure pièce écrite par Ionesco.

 

En 1962, création de la pièce Le roi se meurt qui nous donne à voir le comportement et les manières de l’individu face à propre mort.

 

En 1970 Eugène Ionesco reçoit une grande consécration avec son entrée à l’Académie française.

 

UN « HOMME EN QUESTION », UNE FIN DE VIE INTROSPECTIVE

 

Enfin, le troisième versant de cette figure d’auteur apparaît dans son retrait de la scène littéraire. À Saint-Gall, en Suisse, Ionesco abandonne ainsi les mots pour une peinture naïve et chargée de symboles. Le dernier visage de Ionesco est celui du mystique épris de philosophie orientale, passionné par la Kabbale, dans le sillage de son ami Mircea Eliade. Les essais de cette époque, d’Antidotes à La Quête intermittente, en passant par Un homme en question, sont autant de monologues nostalgiques et métaphysiques, au travers desquels Ionesco s'oriente vers une écriture intimiste où il se cherche, s’analyse lui-même et se révèle.

 

COMMENTAIRES SUR L’ŒUVRE DE IONESCO

 

Eugène Ionesco est considéré, avec l'Irlandais Samuel Beckett, comme le père du théâtre de l'absurde, pour lequel il faut « sur un texte burlesque un jeu dramatique ; sur un texte dramatique, un jeu burlesque ». Au-delà du ridicule des situations les plus banales, le théâtre de Ionesco représente de façon palpable la solitude de l'homme et l'insignifiance de son existence. Il refusait cependant lui-même la catégorisation de ses œuvres sous la dénomination de théâtre de l’Absurde. « Je préfère à l’expression absurde celle d’insolite. » Il voit dans ce dernier terme un caractère d’effroi et d’émerveillement face à l’étrangeté du monde alors que l’absurde serait synonyme de non-sens, d’incompréhension. « Ce n’est pas parce qu’on ne comprend pas une chose qu’elle est absurde » résume son biographe André Le Gall.

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac S le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac S

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac S

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?