Scratch: Développement facile au lycée

Scratch: Développement facile au lycée

Le langage Scratch a été créé par le MIT dans le but de permettre le développement d’applications ou d’animations au plus grand nombre de personnes possibles. Ce langage est souvent utilisé dans l’éducation car il ne nécessite aucunes connaissances en programmation pour être utilisé et il est un très bon moyen d’appréhender certains raisonnements mathématiques que l’on retrouve en programmation.

20 septembre 2010 | digiSchool Bac S | 0 avis

A la découverte de Scratch au lycée

Certains d’entre vous ont surement déjà utilisé ce programme dans des cours d’informatique ou de mathématiques au lycée en classe de seconde. Le programme est souvent très apprécié des nouveaux initiés qui voudraient créer des petites animations facilement sur internet.

Voici un exemple d’utilisation de Scratch (cliquez pour afficher l’image en grand format):

exemple utilisation scratch au lycée scientifique

Scratch dispose en outre d’une très grande communauté de scratcheurs du monde entier qui commentent et améliorent les programmes proposés par les différents membres. Vous pourrez, en effet proposer votre programme en ligne sur le site de Scratch pour pouvoir le montrer facilement à vos amis ou aux autres scratcheurs. Voici une fiche d’aide pour débuter avec Scratch: Aide Scratch

Parole d’expert: Icecool et son expérience de Scratch

IceCool est un membre actif de la communauté des scratcheurs. Il a accepté de répondre à nos questions sur Scratch pour vous témoigner de l’intérêt de cet outil pour l’éducation.

interview de icecool sur l'intéret de scratch pour le lycée en bac S




Votre présentation et conception de Scratch:

Scratch est un nouveau langage de programmation qui facilite la création d’histoires interactives, de dessins animés, de jeux, de compositions musicales, de simulations numériques, etc. et leurs partage sur le web.

Bien que Scratch soit destiné, dès son origine, à favoriser le développement de la “maîtrise technologique” ( chez les jeunes ) dans les centres extra-scolaires des communautés économiquement défavorisées, il est également un potentiel remarquable pour la compréhension de l’environnement de programmation dans l’enseignement supérieur.

  • Il est conçu pour initier les enfants, à partir de 8 ans à des concepts importants en mathématiques et informatique, pour les aider à créer, à raisonner et à coopérer. Le slogan de Scratch est « Imagine-Programme-Partage ! ». Le partage est en effet un aspect fondamental de la pédagogie de Scratch.
  • Scratch est dynamique, il permet de modifier le code du programme en cours d’exécution. Orienté multimédia pour l’enseignement à l’univers informatique des enfants, il traite avec une grande facilité les concepts de base de la programmation comme les boucles, les tests, les affectations de variables, et surtout de la manipulation des objets, tout comme les sons et les vidéos.
  • Scratch est visuel, tout le code est directement inscrit dans la langue maternelle de l’enfant (une vingtaine de langues européennes est disponible) sous forme de briques de couleurs (par exemple les contrôles en jaune, les variables en rouge, les mouvements en bleu,   etc…).
  • Scratch est un logiciel du libre et permet ainsi à l’enseignant de développer sa pédagogie par une interactivité quasi-ludique des objets manipulés par ces briques logicielles.

Le nom de Scratch fait référence à cet art de mélanger des sons grâce aux tables de mixage, comme cette possibilité de réutiliser des objets. Les possibilités d’interactions sont démultipliées grâce à la Scratchboard qui comporte des capteurs de lumière, de son, de contacts, etc.


Ma conception de Scratch ( le texte est le plus cours possible et résume tout )


Quels sont les apports de Scratch dans le cadre éducatif selon vous?

Les apports sont immenses.

Il suffit pour s’en convaincre de consulter sur le forum la page (visible ici) que j’ai consacrée à David J.Malan, instructeur à Harvard, ou sur le site web de Harvard.

David J.Malan  assure l’enseignement d’un cours appelé soit Computer Science 1, soit Computer Science 50 selon le contexte.
Lors de la leçon n°2 , dans chacun des cas,  David J.Malan utilise Scratch pour illustrer un algorithme, illustrer sa structure, présenter ses différents éléments constitutifs.
Voilà en une phrase résumé l’apport de Scratch dans tous les secteurs du domaine de l’enseignement depuis l’âge de 7 ans jusqu’à l’Université.



Faut-il des connaissances ou capacités particulières en programmation pour utiliser Scratch?

Vouloir s’amuser un peu et être créatif.



Pourriez vous nous donner un exemple d’une de vos réalisation avec Scratch?

Permettez moi de vous en donner deux  ;
Le dernier projet créé : il s’agit d’une simulation permettant de calculer une valeur approchée de PI par la méthode dite de MONTE-CARLO.
Approxiation de PI

Le document que j’utilise pour une formation rapide et complète à Scratch en 4 heures : pour personnes motivées et disciplinées.
Formation Scratch


Voudriez vous ajouter quelque chose sur Scratch?

Allez sur le site web pour partager vos projets et découvrez le forum et surtout le site des Educateurs ScratchED ( Là vous trouverez des exemples d’utilisation en pédagogie, je n’ai pas voulu développer plus : cela exigerait un article très long pour tout détailler ).

Voici un site pour apprendre à utiliser Scratch: Apprendre Scratch

Scratch On

Donne ton avis !

Veuillez répondre à la question suivante :


Vous devez être membre de digiSchool bac S

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?