Diversification génétique et diversification des êtres vivants - SVT - Terminale S

Diversification génétique et diversification des êtres vivants - SVT - Terminale S

Cette fiche de révision de SVT porte sur le chapitre intitulé "Diversification génétique et diversification des êtres vivants". Notre professeur en Sciences de la Vie et de la Terre a rédigé pour vous ce cours pour la Terminale S, et vous aborderez tout d'abord la diversification d'origine génétique à travers les innovations génétiques, l'hybridation, la polyploïdisation, les gènes homeotiques et les transferts horizontaux. Vous étudierez ensuite la diversification d'origine non génétique, avec la symbiose et l'apprentissage de nouveaux comportements.

Diversification génétique et diversification des êtres vivants - SVT - Terminale S

Quiz de SVT :

Qu'est ce que la méiose ?

  • A.Une duplication de l'ADN
  • B.Une division des chromosomes
  • C.Un processus se déroulant durant l'élaboration des gamètes
  • D.Une naissance de cellules identiques à la cellule mère lors de la multiplication asexuée
Répondre aux 10 questions Voir tous les Quiz de SVT

Le contenu du document

 

DIVERSIFICATION D’ORIGINE GENETIQUE

INNOVATIONS GENETIQUES

Les mutations et duplications de gènes constituent des innovations génétiques expliquant, en partie, la diversification du vivant : les mutations, en créant de nouveaux allèles pour les gènes existants ; les duplications en créant de nouveaux gènes. 

Les innovations génétiques sont transmissibles (transfert vertical) si elles affectent les cellules germinales à l'origine des gamètes. 

 

HYBRIDATION ET POLYPLOÏDISATION

L'hybridation de deux individus d'espèces différentes conduit à un hybride ayant hérité d'un lot de chromosomes non homologues de chaque parent. 

L'absence d'homologues rendant impossible l'appariement en prophase 1, la méiose ne peut aboutir : ces hybrides sont donc stériles (nombre impair de chromosomes). 

Dans certains cas, s'effectue le doublement de l'ensemble des chromosomes de l'hybride reformant des paires d'homologues. La fertilité est rétablie et les descendants sont tous polyploïdes. 

La polyploïdisation est la multiplication naturelle ou artificielle du nombre de chromosomes aboutissant à l'état polyploïde (3n, 4n, etc…). 

 

GENES HOMEOTIQUES ET DEVELOPPEMENT

Les gènes homéotiques déterminent la mise en place des organes le long de l'axe antéro-postérieur et définissent ainsi le plan d'organisation. 

Ils présentent une homologie de séquence et constituent donc une famille multigénique, très conservée au cours de l'évolution (gènes ancestraux communs). 

L'entrée en activité de ces gènes s'effectue dans l'ordre de leur position sur le chromosome  qui correspond à l'axe antéro-postérieur. 

Leur expression combinée, en agissant sur des gènes-cibles à un instant du développement, détermine la mise en place des structures anatomiques. 

La modification en intensité et/ou de la durée et/ou de la chronologie de l'expression de ces gènes entraîne une modification dans la mise en place des structures anatomiques. 

 

TRANSFERTS HORIZONTAUX 

Un transfert horizontal correspond à la transmission de gènes entre espèces différentes, d'un virus à une plante ou un animal par exemple. 

L'information génétique exogène, acquise s'intègre au génome des cellules-hôtes qui est ainsi modifié et l'exprime, ce qui modifie son phénotype. 

Si le transfert affecte les cellules germinales, le génome modifié peut être transmis aux générations suivantes. 

 

DIVERSIFICATION D’ORIGINE NON GENETIQUE

SYMBIOSE

La symbiose est une association durable à bénéfices réciproques d'êtres vivants différents (ex. Lichens). 

La symbiose existe entre de nombreux êtres vivants très différents : animaux, végétaux, champignons, bactéries. 

La diversité des formes symbiotiques est obtenue sans modification génétique des espèces associées. 

 

APPRENTISSAGE DE NOUVEAUX COMPORTEMENTS

Chez les vertébrés principalement, certains comportements sont transmis au sein d'un groupe : il s'agit de comportements culturels. 

Ces comportements sont le résultat d'un apprentissage, ils ne sont pas déterminés génétiquement. 

Ces comportements sont d'autant plus transmis qu'ils présentent un avantage sélectif (reproduction, recherche de nourriture…). 

Exemple : chant des oiseaux (diamant mandarin)

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac S le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Chaque semaine recevez des conseils de révisions de la part de votre
coach bac !

Recevoir

Nos infos récentes du Bac S

Communauté au top !

Révise ton BAC
Contenus en illimité

Inscription gratuite

Accès gratuit à bac-s.net pour préparer le bac !

Vous devez être membre de digiSchool bac S

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?